Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 17:31

Petits arrangements entre amis…

 

 

A 6 mois des élections municipales, MM Garot et Boyer (Jean-Christophe) peaufinent leur équipe de collaborateurs proches, ceux qui constituent "l'Appareil" du "Système", qu'ils soient à la "Direction générale" ou au "Cabinet politique".person 169

 

Un nouvel arrivant, Antoine Durand, entre en fonction au 1er septembre au poste de Directeur général Adjoint en charge de l'animation et de la démocratie locale, nouvellement créé, en provenance de Rennes Métropole.

 sablier

 

Mais MM. Garot et Boyer confondent vitesse et précipitation…

 

Pour ce poste de DGA animation et démocratie locale, la date limite de dépôt des candidatures mentionnée dans la vacance de poste était le 21 juin 2013.

 

personnages-magiciens-18Or le 14 juin, à 18h 56, M. le Directeur Général des Services de la Mairie informait l’ensemble du personnel du nom retenu par le Maire pour pourvoir ce poste.


Et tant pis pour les autres candidats. Quant au jury, il a dû être virtuel.

C'est l'application locale et bien particulière du grand principe républicain de "l'égalité de tous les citoyens face aux emplois publics"…

 

Et sollicitant son détachement sur l'emploi fonctionnel de DGA, l'intéressé date sa demande du 15 juillet 2013 de Rennes, et elle est reçue à la mairie de Laval le 11 juillet 2013 ! Bravo la Poste !

 

Rappelons aussi les pratiques peu orthodoxes pour la mutation et la nomination d'Anne Pellat comme directrice du Cabinet politique de M. Boyer (Jean-Christophe). Force Ouvrière avait saisi Mme la Préfète de ces irrégularités manifestes, mais elle n'avait pas donné suite. Cela n'a certainement rien à voir, mais cette préfète est maintenant directrice de cabinet de Guillaume Garot au ministère délégué à l'agroalimentaire...

Comme le note Ouest france dans son édition du 3 août 2013, "ils se connaissent bien..." .


Lors de la CAP de catégorie A, réunie le jeudi 29 août 2013 à 14 heures pour se prononcer sur le détachement de ce nouvel arrivant, un représentant Force Ouvrière a fait observer avec humour que l'appartenance à la Direction Générale de la Mairie de Laval relève désormais autant d'un travail intellectuel (quand même !) que d'un goût prononcé pour le travail manuel, qui ne se trouve pas pour autant revalorisé :

 

- la menuiserie pour aménager un placard pour un directeur,


- la serrurerie pour changer les serrures du bureau d'un collègue en son absence...

 

 

La cooptation semble la règle...


Tout ce petit monde constituant l'essentiel de la nouvelle direction générale de la Mairie se connaît bien, et il n' y a pas de place pour le hasard.

 

Le Vecteur Libre et indépendant avait présenté les liens au fur et à mesure des arrivées…

 

- Aurélie Varrain

 

- Johan Theuret

 

Et aujourd'hui Antoine Durand (promotion Robert Schuman de l'INET),

 

durand

 

que Johan Theuret (promotion Aimé Césaire de l'INET) connaît bien.

 

theuret

 

Ces pratiques sont très révélatrices de la gestion du personnel, des modalités de recrutement à la Mairie de Laval, et de la "transparence" de la politique municipale…

 

 

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:17

De curieuses pratiques de MM. Garot et Boyer

condamnées par la justice !

 

juge2

 

claquesRude coup pour MM Garot et Boyer (Jean-Christophe), et le Système ! Un jugement du Tribunal administratif de Nantes n° 0907291 en date du 8 mars 2013 vient de sanctionner un recrutement illégal et donne une bonne leçon de droit à celui qui est devenu depuis ministre délégué à l'agroalimentaire et au "Conseiller (très) spécial" de Mme Lebranchu, ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique.

 

Rappelons les faits

 

La création d'un poste bien payé !

 

argent 43Le 30 mars 2009, le conseil municipal de Laval créait un poste de "directeur général délégué en charge du pôle ressources correspondant au grade d'administrateur territorial", un poste qui n'existe pas dans une ville comme Laval. Ce "pôle ressources" doit notamment regrouper, selon une inspiration très libérale, les ressources financières et les ressources humaines, façon de bien appliquer la politique de la RGPP de M. Sarkozy, rebaptisée la "MAP" par M. Hollande (non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, austérité pour tous sauf pour les milieux financiers et les copains, etc…). Une politique qui assure la prépondérance des préoccupations comptables sur celles de l'humain. Pressentant d'ailleurs un dossier pas très net, les 10 élus de l'opposition décident de s'abstenir.

 

Ce grade un peu bizarre correspond soit à une ancienneté très importante dans la fonction publique, soit à l'obtention d'un concours très sélectif. Mais déjà le projet de délibération envisageait, "en cas d'impossibilité" de recruter un fonctionnaire, le recours à un contractuel qu'il convenait de grassement rémunérer. Manifestement, le Système avait déjà une idée sur la question…impots

 

Le montant important de rémunération est un peu bizarre pour une commune qui se prétend alors en situation financière catastrophique, et au moment où MM. Garot et Boyer viennent d'augmenter les impôts des lavallois de 29 %…


Et ce grade élevé est d'autant plus bizarre que, lorsque la Mairie a dû, en décembre 2012, recruter un nouveau directeur général des services, le niveau est soudainement redescendu à celui d'ingénieur en chef, sans doute pour faciliter là aussi la nomination d'un homme de confiance, mais ayant, lui, une position statutaire.


Alors, autant dire que pour le poste de "directeur général délégué en charge du pôle ressources correspondant au grade d'administrateur territorial", les candidatures ne sont pas nombreuses.


Mais un directeur 7ème échelon, en poste à la mairie de Laval, ayant précisément vocation à devenir administrateur depuis plusieurs années, se porte candidat, ce qui n'était manifestement pas prévu par MM. Garot et Boyer (Jean-Christophe). S'y ajoutent un élève administrateur lauréat récent du concours, extérieur au département, et... un ancien cadre de banque privée qui, lui, est bien connu de MM. Garot et Boyer.

 

 

fantome1Un jury fantôme ?

 

Personne ne peut dire où et quand le jury s'est réuni !


L'ancien cadre de banque avait déjà été recruté par d'Aubert avec un contrat à durée déterminée pour gérer les finances de la ville. Des finances dont MM. Garot et Boyer n'avaient pourtant cessé de dénoncer le mauvais état afin de justifier l'augmentation de 29% des impôts ! Finalement, la situation ne devait pas être si grave…

Il est donc choisi pour ce poste et étendra son champ d'action des finances aux ressources humaines. Choisir un financier plutôt qu'un fonctionnaire pour gérer les "ressources" publiques, voilà un choix que ne renierait pas un ultra-libéral.

 

Le seul fonctionnaire de la Ville candidat, notre collègue Philippe Serre, est ainsi écarté, sans même une convocation devant le jury. Pour l'anecdote, précisons qu'il avait été le seul cadre sous d'Aubert à mettre en garde sur certaines erreurs de gestion et sur les dangers des emprunts à taux variables indexés sur le franc suisse ou des monnaies exotiques, bref ces emprunts que les banques appelaient à l'époque avec délicatesse des "produits structurés", et que l'on nomme désormais les "emprunts toxiques".

 

Après un contact avec le Préfet, notre collègue saisit donc le Tribunal jugeadministratif de Nantes le 21 décembre 2009.

 

MM. Garot et Boyer ne répondront pas pendant 22 mois au mémoire déposé par le fonctionnaire. Et le Tribunal clôt l'instruction le 13 octobre 2011. A quelques jours de l'audience, M. Guillaume Garot produit enfin un mémoire. Il faut savoir que l'absence de mémoire en défense dans un tel recours vaut acceptation de l'argumentation du requêrant. M. Garot aura donc joué l'horloge au maximum. Alors, le Tribunal rouvre l'instruction.

 

L'affaire est finalement jugée le 8 février 2013 par le Tribunal administratif de Nantes. Le jugement est rendu le 8 mars 2013.

 

juge1

justice1Il est accablant pour Guillaume Garot et son successeur, Jean-Christophe Boyer. Le contrat du cadre bancaire est annulé. Que chacun se rassure, nous sommes dans le symbolique : il ne perdra pas un centime. Son contrat de 3 ans a été à son terme puisque la justice aura mis 3 ans à juger, et un nouveau contrat lui a même été établi. Il s'occupe désormais du foncier et de l'immobilier, en doublon d'un collègue pourtant très compétent. Quant au poste de "directeur général délégué en charge du pôle ressources correspondant au grade d'administrateur territorial", il n'est plus pourvu, et personne ne l'a remarqué...

Dans le même temps, M. Boyer (Jean-Christophe) met fin au travail d'autres agents en contrat, ces auxiliaires de la fonction publique modestes et précaires, qui ont bien servi la collectivité depuis de nombreuses années, et qui sont licenciés d'une simple lettre recommandée. La "France d'en haut, la France d'en bas", comme disait déjà l'autre...

 

 

 

L'intégral du jugement

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 12:57

Un conseiller vraiment très spécial

 

Donner desperson 043 conseils, c'est bien, montrer l'exemple, c'est mieux !

 

Parmi ses nombreuses fonctions, M. Boyer est aussi le conseiller spécial de Mme Lebranchu, Ministre de laperson 076 Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique. A ce titre, il se devrait d'être un fin connaisseur et un gardien vigilant du statut de la fonction publique.

 

 

 

 

Mais quand un proche est concerné, sa vigilance se relâche quelque peu.

 

Après son élection aux postes de maire et de président de l'agglomération, M. Boyer a choisi  une femme de confiance pour diriger son cabinet, Anne P.

Il l'a installée par une note de service du 28 août 2012.

gymnastique001

   

Une position ambigüe...

 

Mais à la fois en poste à Laval-Agglomération, et directrice du cabinet politique du maire de Laval,  Anne P. était dans une situation délicate, ce grand écart pouvant provoquer à tout moment un claquage…


D'autant que des élus de Laval-Agglomération commençaient à voir d'un mauvais œil la pérennité de cette situation peu orthodoxe, qui faisait supporter aux contribuables des 19 autres communes un coût du cabinet politique du maire de Laval, sans que l'on ait, à ce jour, entendu parler de compensation du budget lavallois vers le budget communautaire. Un vice-président avait saisi à 2 reprises la préfecture de cette construction bien particulière, et la Préfète n'avait pas l'intention de laisser perdurer cette situation.  

Alors, M. Boyer a dû organiser le transit complet d'Anne P. à la Ville.

 

Le 15 janvier 2013 , Anne P. mute donc à la Mairie de Laval, avec effet rétroactif au 1er  janvier 2013, en qualité d'ingénieur principale, par arrêté n° TV-2013-120, puis le même jour, est détachée à la tête du cabinet politique de M. Boyer, également avec effet rétroactif au 1er janvier 2013, par arrêté n° TV 2013-124.

 

ordi 3

Une procédure non conforme...

 


 person 060Mais cette exfiltration en forme de tour de passe-passe n'est pas conforme au statut de la fonction publique, et notamment aux dispositions des articles 23, 30, 41 et 64 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984, au décret n°86-68 du 13 janvier 1986 modifié, et au décret n°87-1004 du 16 décembre 1987.

 

Elle supposait d'abord l'existence d'un poste d'ingénieur principal disponible au tableau des emplois de la Ville. Nous allons voir comment il a été trouvé précipitamment.


Puis, devaient intervenir la déclaration de vacance et la publicité du poste pour permettre à d'autres candidats de postuler. C'est la loi. Toute nomination dans un emploi dont la vacance n'a pas donné lieu à publicité est illégale et est susceptible d'être annulée par le juge administratif (CE 14 mars 1997, département des Alpes-Maritimes et CE 17 décembre 2003, req. n° 236036).


Ensuite, le détachement consécutif sur l'emploi de collaborateur de cabinet nécessitait la consultation préalable de la Commission Administrative Paritaire.


Aucune de ces formalités obligatoires n'a été remplie.

 

Des représentants des fonctionnaires réagissent...

 

Les représentants Force Ouvrière à la CAP de catégorie A de la Ville de Laval ont donc saisi Madame la Préfète de la Mayenne, pour demander l'application de la loi : 

lettre  lettre2
 lettre1

 

"M. BOYER étant par ailleurs conseiller spécial de Mme Lebranchu, Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, il s'agit là très certainement d'un simple oubli. Dans le cas contraire, nous vous demandons d'user de la procédure de déféré des actes en cause dans le cadre de votre contrôle de légalité".

 

ordi 1M. Boyer a-t-il confondu vitesse et précipitation ? Ne connaît-il pas le statut de la fonction publique ? Croit-il pouvoir se permettre ces procédures expéditives ? Ignore-t-il l'existence d'un contrôle de légalité, et aussi d'un contrôle citoyen ?

S'agirait-il, cette fois encore, d'une "faute de frappe" comme sur un banal contrat de Délégation de Service Public ? Ou d'un coup de gomme bien maladroit comme sur un vulgaire carton d'invitation à des assises de la culture ? 

 

Nous ne poserons pas la question de savoir qui l'a conseillé d'agir ainsi, car la poser, c'est déjà un peu y répondre. Nous dirons donc que ce sont certainement les conseils impayables du fameux "Jacky" qui sont à l'origine de cette situation, même si le visa du Directeur général des Services figure sur les arrêtés litigieux...

 

Et force est de constater que depuis que les représentants FO s'intéressent au dossier, des sourires en coin éclairent bon nombre de bouches en haut de la hiérarchie et au sein de la Majorité municipales, avec des regards un peu faussement préoccupés et compatissants...

 

jacky

 

 

Pousse-toi de là que je m'y mette !!!

 

Le 22 novembre 2012, les Commissions Administratives Paritaires s'étaient réunies comme chaque année pour émettre leurs avis sur les promotions au titre de l'année suivante, généralement avec effet au 1er janvier.


Et le 13 décembre 2012, c'est le Comité Technique Paritaire qui était convoqué avec, à l'ordre du jour, l'actualisation du tableau des emplois, lequel a ensuite été adopté par le Conseil Municipal dans sa séance du 17 décembre 2012.

 

L'effectif des ingénieurs principaux est arrêté à 6 (et un autre à mi-temps à la DSIT), c'est à dire 5 en fonction et 1 collègue ingénieur qui pourra ainsi être promu principal au 1er janvier 2013. Or, ce collègue n'a pas été nommé à ce jour, et aucune explication ne lui a été donnée, ni aux membres de la CAP de catégorie A qui avaient demandé et obtenu sa promotion.

 

En fait, entre-temps, dans la précipitation, il fallait rapatrier dare-dare Anne P. à la mairie, et sur un emploi correspondant au grade qu'elle occupait à Laval-Agglo. Alors, notre collègue non promu devient une victime collatérale de cette mutation de caractère nettement politique.

 


Une femme de valeurs...

 


 femme-gif-145Il faut dire qu'Anne P., depuis son arrivée à la Mairie, fin août 2012, tout en continuant de relever des effectifs de Laval-Agglomération, a su s'imposer comme la véritable patronne du Système, intervenant toujours plus dans le fonctionnement des services municipaux. Son sens de l'autorité, pour ne pas  dire plus, commence à être bien connu et même à faire de l'ombre à certains. Elle a un avis sur tout et n'hésite pas à le faire savoir.

 

Elle aime les réseaux sociaux, et donc, avec le Vecteur Libre et Indépendant, elle va être servie...

Elle figure à ce titre sur le site Linkedin où elle se présente tout à son avantage et smiroire résume ainsi avec beaucoup de modestie : 


"Mettre du sens dans son expérience, défendre des valeurs ... Ce qui fait qu'on se lève le matin, et qu'on s'acquitte de sa mission avec -  pour reprendre les parole d'une chanson - "honneur, conscience et entrain". Car il y a grande distance entre faire son travail puisqu'on le doit et le faire parce qu'on y croit.
Dans les valeurs cardinales, celles du CJD (NDLR : Centre des Jeunes Dirigeants, un mouvement de jeunes dirigeants, représentatifs du tissu économique et qui défendent l'idée d'un "libéralisme responsable") : solidarité, loyauté, responsabilité, respect. Un moyen, la bienveillance. Avec le droit à l'erreur, pour les autres et pour moi, si la volonté de progresser est là."

 

Elle est également activement présente sur viadeo où elle prodigue moult conseils sur la conduite des collectivités locales, avec comme priorités : "réinvestir sur l'humain, la qualité de relation et de communication"...

 

 

M. Boyer tisse sa toile...

 

Elle est incontestablement devenue la pièce essentielle du dispositiaraignees-56f de M. Boyer (Jean-Christophe) pour tenter de conserver la mairie.

 

Cette "Woman in black" s'est vite mise au diapason et au style du cabinet politique qu'elle dirige d'une main de fer : la tenue sombre et impeccable, limite un peu croque-mort, avec le téléphone portable rivé à l'oreille, qui leur permet d'entendre les ordres de MM. Garot et Boyer et de les retransmettre tels que... 


 

Anne, ne vois-tu rien venir ?

 

Omniprésente, elle connaît bien les dossiers les plus sensibles. Elle gère tout, s'occupe de tout, contrôle tout et particulièrement la communication ; désormais, rien ne lui échappe. Les journalistes locaux en savent quelque chose... Elle est un point de passage obligé. Elle délivre la marche à suivre  sur toutes les affaires, et certains élus prennent la précaution de venir la consulter avant toute réunion ou intervention extérieure. A défaut, elle person 143convoque. Elle sait aussi exclure (d'une réunion, d'une information, d'une invitation...). Certains trouvent d'ailleurs plus prudent d'obtenir son feu vert avant toute initiative. Très travailleuse, d'une intelligence vive, réactive et pleine de subtilité, elle est d'un dévouement àordi 2 toute épreuve.

Enfin, chacun peut s'en rendre compte depuis quelques mois, ses conseils très avisés font merveille...

 

 

Elle a vite découvert les carences de certains rouages, et n'hésite pas à monter en première ligne. Le plus bel exemple en est le dossier URBIS, sur lequel elle veille désormais avec une attention toute particulière…

 


 

araignee 034


A suivre…

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:10

Guillaume Garot

fait appel à un chasseur de têtes

 

 

têteAprès le départ un peu prématuré du Directeur Général des Services de la Mairie, excellent professionnel qui a préféré quitter la ville à mi-mandat, Guillaume Garot tente de recruter un nouveau DGS. Ce ne sera manifestement pas facile, et cela va être bien plus laborieux et onéreux que pour d'autres collectivités.

 

 

Un recrutement bien coûteux...

 

Ce recrutement va coûter cher au contribuable lavallois. Par décision municipale n°112/11 du 27 septembre 2011, Guillaume Garot va avoir recours à un cabinet de recrutement particulièrement huppé :

 

Progress SA, 2 rue de la Paix (la rue la plus chère au Monopoly !) à Paris 75002.

 

Coût de l'opération : 15 548 euros TTC ! (soit 101 988,19 francs)argent

 

Comme aime à le répéter Guillaume Garot, "chaque euro dépensé doit être un euro utile"...

 

Décidément, la municipalité a bien souvent recours à des cabinets ou des bureaux d'études parisiens...

 

Quant à dépenser 15 548 euros pour un recrutement, cela fait mal au coeur au moment où de modestes auxiliaires voient leur contrat ne pas être renouvelé !

 

 

Mais au fait, Progress SA , c'est qui ?

 

argent1Le président directeur général en a été, pendant de très nombreuses années, M. Jean-Paul Huchon, président socialiste de la région Île-de-France...

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 20:29

Les copains d'avant, les copains d'abord ! 

 

C'est finalement Aurélie Varrain qui est nommée directrice du secrétariat général à compter du 1er décembre 2010. Une note signée du DGS nous en a informés le 30 novembre. Comme d'autres, elle a travaillé quelques temps à la permanence parlementaire de Guillaume Garot, passage apparemment obligé pour une entrée à la mairie (une vraie filière...). 3 autres candidats avaient postulé, dont 2 collègues de la mairie particulièrement expérimentées. Un jury a été réuni pour la forme, qui avait manifestement une idée un peu téléphonée.

 

0003[1]Vous vous en souvenez, Mme Irma, notre voyante, avait annoncé la nomination d'Arnaud Rousseau. Or, il n'en est rien.

Nous avons donc décidé de demander des comptes à Mme Irma.bouledecristal 3

 

"Mme Irma, nous attendions Arnaud Rousseau et c'est Aurélie Varrain ? Pourquoi cette erreur ?


- Faux ! il était bien pressenti ! mais votre article a tout foutu en l'air ! Certains en ont profité !pc014

Moi, je travaille à l'ancienne, je suis de la vieille école : ma boule, le pendule, les viscères de poulets, le marc de café… Mais les ondes sont brouillées, avec leur internet. C'est décidé, je me modernise, maintenant il faut faire confiance à…

 

FACEBOOK !!!!!

 

 

Vous voulez savoir, alors cliquez sur ce lien :

 

http://fr-fr.facebook.com/people/Linda-Bruneau/100001217875710

 

 

pc089Et comme ce lien risque d'être rapidement détruit, en voici la copie pdf que nous avons capturée sur notre propre serveur.

 

 

  Et encore quelques liens (d'amitiés...) :

 

Avec Antoine, avec Isabelle, avec Linda, avec Antoine et Linda...15

 

Ils sont tous copains ! Pratique, il ne sera pas utile de faire les présentations...

 

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 12:06

Alain Poisson vient de quitter ses fonctions. Une certaine émotion régnait lors de sa cérémonie de départ. Nous lui rendons volontiers hommage. Son caractère bonhomme a été un facteur d’apaisement lorsqu’il a pris ses fonctions dans la phase crépusculaire de l’ancien régime. Il n’était d’ailleurs en rien responsable de la décomposition des services techniques qui avait été largement entamée sous le règne de son prédécesseur.

 

Lors de l’allocution prononcée à l’occasion du départ d’Alain Poisson, Guillaume Garot, fidèle à sa politique de transparence vis-à-vis du personnel et de ses propres élus, n’a pas donné la moindre information sur l’identité de son successeur.

 

Alain Poisson, lui-même, nous a indiqué qu’il avait été soigneusement tenu dans la plus complète ignorance sur ce recrutement et l’identité de lhomme-gif-004 (1)a personne finalement retenue.

 

Bizarrement, c’est le milieu des entrepreneurs locaux qui nous  a fait connaître le nom du successeur d’Alain Poisson. Il s’agit de Monsieur Jean-Marc Milcent, en provenance de la mairie socialiste de la Roche-sur-Yon.

 

Comme cela a été le cas pour le directeur des Ressources Humaines, la procédure de recrutement se sera limitée au strict minimum, à un semblant de pure forme. En effet, les cadres locaux, en poste à la mairie de Laval, n’ont même pas été convoqués devant le jury chargé d’examiner les candidatures. C’est sans doute là une manifestation supplémentaire de la nouvelle forme de respect du personnel et des procédures de recrutement en vigueur à la Ville de Laval...

 

Tout cela augure bien mal des méthodes de la nouvelle équipe de direction qui, petit à petit, se met en place…

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 20:45

 

C'est dès lundi 6 septembre 2010 que le nouveau DRH de la Mairie de Laval prend ses fonctions. Gérard a décroché son poster du MUC et lui a laissé son grand bureau. Une note laconique du DGS en a informé les directeurs.

 

Une arrivée ratée !

 

PORTE SEAU EAUMais cette date du 6 septembre est une surprise ! En effet, l'annonce diffusée par Guillaume Garot prévoyait une date limite de dépôt des candidatures au 11 septembre 2010 : manifestement les autres candidats avaient peu d'importance ! Tout était fait d'avance ! Et c'est conforme à ce que nous annoncions dans notre article du 20 juillet 2010.

 

Cela commence donc bien mal : celui qui sera chargé de faire respecter le statut, ainsi qu'un minimum de règles pour organiser une bonne vie en collectivité et combattre toute forme de discrimination à l'embauche, bénéficie d'un recrutement très particulier.

 

 

Une grosse pointure

 chaussures

Johan THEURET, 31 ans, est administrateur territorial, reçu récemment au concours interne, après avoir été attaché territorial, et avoir été admis au cycle de préparation au concours de l'ENA.

 

C'est un jeune homme brillant, auteur d'un ouvrage historique intitulé "Un siècle de laïcité en Bretagne – 1905-2005". Un de nos collègue retraité avait été très impressionné par la qualité de son intervention lors d'une conférence organisée par le Grand Orient de France sur ce thème, le 20 octobre 2009 à Dinard.

Il est aussi l'auteur d'une étude intitulée : "Une expérience intercommunale : la communauté de communes de Bretagne Romantique"

 

 

Plusieurs cordes à son arc

 

Toutefois, sa spécialité semble plus les finances que la fonction Ressources Humaines. Mais ça tombe bien, à la Mairie de Laval, le personnel est désormais rattaché aux finances, et la municipalité en a fait une variable d'ajustement. 117 postes ont déjà été supprimés depuis mars 2008, et il lui restera à mettre en oeuvre les préconisations de l'audit (suppression de 300 postes !).

Il a ainsi écrit un excellent article très technique sur les finances locales dans la revue Territorial.fr – Les Fiches Pratiques Financières n°118 d'avril 2010 intitulé "Bases locatives, la révision s'impose".

 joker

rouedesecoursD'aucuns lui prédisent des perspectives et un avenir important à la Mairie de Laval, surtout au moment où, après 30 mois, Guillaume Garot ressent déjà la nécessité de relancer une action municipale peu convaincante...

 

 

 

Du sur-mesure

 

Côté municipalité, Johan était manifestement attendu comme le Messie (pardon pour la laïcité !). Et M. Boyer, qui voit loin, et est un bon connaisseur du milieu politique breton, a su jouer fin pour placer là un homme de confiance. Il ne dépareillera d'ailleurs pas dans le nouveau paysage municipal en place depuis mars 2008 : tous ceux qui le connaissent décrivent ses tenues élégantes, costume sombre et cravate, avec Blackberry ou assimilé, doté de cette prestance si appréciée du côté de l'Hôtel de Ville et qui fait ressembler l'entourage de Guillaume Garot à une entreprise de pompes funèbres. Au fond, il est déjà bien intégré dans le sérail.

 

 

Vers des solutions radicales ?

 

Johan est le Président de la fédération régionale du Parti Radical de Gauche en Bretagne (espérons que son engagement ne lui créera pas trop d'ennuis avec son nouvel employeur…). Il fut candidat sur la liste d'union de la gauche aux élections régionales de Bretagne en 2004, mais ça s'est mal passé en 2010…

Il est aussi Conseiller municipal d'opposition à Combourg, et les nouvelles dispositions en matière d'aide aux transports devraient donc rendre bien service à ce nouveau collègue…

 

 

Des propos rassurants, bien d'actualité à Laval

 

Johan (le 4ème en partant de la gauche) nous rassure quelque part…

 

photoLe 19 septembre 2009, alors qu'il prépare les élections régionales de 2010, auxquelles son parti ne pourra finalement pas se présenter, il proclamait dans son programme :

 

«Il faut des vigies républicaines car il y a des limites à ne pas franchir. Si on commence à démanteler le service public, aucune marche arrière ne sera possible».


Avec le projet actuel de Guillaume Garot qui veut privatiser le stationnement à Laval au profit d'une société du CAC 40, Johan va pouvoir montrer qu'il est "des nôtres" !

 

 

Bienvenue, Camarade !

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 20:35

Un mouton à 5 pattes*…

 

(*définition : chose ou personne rare et impossible à trouver. Ex : elle ne se mariera jamais, elle cherche le mouton à cinq pattes).

 

 

Une nouvelle annonce d'emploi vient d'être publiée pour le recrutement d'un DRH à la mairie de laval. C'est la 3ème en quelques mois.

 wee need you

Les précédentes étaient restées sans suite. Pour la première tentative, officiellement, pas de candidat.

Pour la seconde tentative, une candidate trop gourmande côté salaire (elle se croyait sans doute dans le privé ! pourquoi ne pas réclamer aussi des stock-options !!!), ce qui eût été paradoxal pour une personne précisément chargée de trouver et mettre en œuvre des économies sur la "masse salariale" (c'est à dire NOUS !).argent 83

Et, manifestement, à chaque fois, une pré-sélection soigneuse des candidats admis au grand honneur du grand oral devant le jury de façon à avoir peu de chance de pourvoir le poste.

 

Pourquoi ces atermoiements ?

 

interro-15Il est de notoriété que cette situation est le résultat de 2 visions politiques bien différentes sur les Ressources Humaines au sein de la municipalité de gauche.

 

Pour M. Lefeuvre, adjoint au personnel, la préoccupation principale est la situation des hommes et des femmes qui constituent l'administration et les services de la Ville. Bref, une gestion humaniste.

 foule001

 

 

Pour l'adjoint aux finances, M. Boyer, il s'agit avant tout d'endiguer la première dépense de fonctionnement du budget municipal. Bref, une vision comptable.

argent 86

ciseaux3L'audit réalisé en 2008, dont a été soigneusement occulté le chapitre personnel lors de sa publication, préconisait certes une augmentation de 26 % des impôts, mais aussi, nous pouvons désormais l'affirmer grâce aux renseignements que nous détenons, la suppression de 300 postes ! Mais publier l'audit dans son intégralité aurait mis le feu au sein des services. Et procuré à FO et au Vecteur Libre et Indépendant matière à réagir.

 

Faire sans dire…

 

Guillaume Garot et Jean-Christophe Boyer sont donc passés aux actes sans le dire. 117 postes ont ainsi été supprimés en 2 ans (source : le bilan officiel de la Collectivité présenté au CTP le 25 juin 2010). Et certains syndicats n'ont pas été très réactifs…

 

Un Tron commun !

 

Nicolas Sarkozy, le lundi 12 juillet 2010, puis Georges Tron, secrétaire d'état à la fonction publique, le 15 juillet, l'ont solennellement déclaré : la fonction publique territoriale va être priée de maigrir comme celle de l'Etat. Pas de problème à Laval, Guillaume garot a anticipé !

 

Le bras armé de cette politique restrictive a été la création du "Pôle Ressources", qui a mis sous la coupe du Directeur financier l'ensemble des services de la DRH. Le personnel est devenu ainsi une variable d'ajustement budgétaire. Les considérations financières l'emportent désormais sur les considérations humaines.

D'où la guerre larvée entre l'adjoint au personnel et l'adjoint aux finances, dans le secret des discussions de "famille".

 

Il aura d'ailleurs fallu beaucoup de ténacité à Jean-Yves Lefeuvre pour obtenir la publication d'une nouvelle annonce de recrutement d'un DRH. Jean-Christophe Boyer va donc faire avec, mais compte bien "optimiser" ce recrutement, en faire, en quelque sorte, un investissement rentable.

 

Le libellé de cette annonce exprime clairement la mission assignée à ce futur DRH :

  leon

"Mettre en place une gestion prévisionnelle, à moyen terme, des emplois, des compétences et des effectifs dans le cadre des politiques et des missions de service public voulues par les élus et dans l'optique d'une maîtrise renforcée de l'évolution des charges de personnel...".

Et aussi : " Accompagner l'encadrement dans sa fonction managériale, dans la conduite du changement et, notamment, dans la mise en pratique de la nouvelle organisation des services".

 

Bref, ce sera un nettoyeur !

 

 

Guillaume Garot met le paquet !

 

Ceci explique bien évidemment qu'en interne, aucun volontaire ne s'est manifesté pour ce poste, qui ne sera pas de tout repos, et dont le futur titulaire aura sacrément intérêt à faire preuve d'exemplarité, ce qui n'est pas assuré puisqu'un recrutement men in black 01dans le cadre d'emploi d'administrateur, voire d'administrateur hors classe (grade supérieur à son futur responsable hiérarchique et au grade du DGS actuel !!!) est envisagé, avec la paye en conséquence, et sans doute quelques gâteries supplémentaires…

C'est classique, et d'ailleurs très courant dans le privé : pour une besogne difficile et ingrate, il faut des contreparties…

 

 

La bonne position

 

Mais dans l'annonce, une phrase intrigue plus particulièrement. Par elle,transparaît clairement la lutte d'influence entre les 2 adjoints, puisque le futur DRH devra :

 

interro-13"Positionner la direction des ressources humaines comme garante des processus de décision pour toutes les questions concernant ses domaines d'intervention" (??????...).

 

Entre la vigilance syndicale de Force Ouvrière d'un côté, et le poids des finances de l'autre, ce ne sera pas un DRH, mais un pianiste…

 

 

tirez sur le pianistePiano1

 

 

 

gérardGérard, l'ancien DRH, pourra toujours lui prodiguer quelques conseils : rien ne vaut l'expérience en ce domaine…

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:00

Guillaume Garot organise une journée sur les discriminations au travail le jeudi 19 novembre 2009 au Cinéville (un cinéma…).

 

Mais le maire de Laval peut-il réellement donner des leçons en ce domaine ? Ne pourrait-il faire de son administration un laboratoire ?

 

Plusieurs exemples pris depuis 18 mois dans le fonctionnement de sa mairie permettent, malheureusement, d'être un peu sceptique.

 

Il en est ainsi à l'occasion des recrutements : une quarantaine de postes ont été mis en circulation depuis avril 2008. Mais chacun peut se rendre compte que ceux-ci sont pourvus la plupart du temps par avance, et les agents qui postulent sont bien souvent les dindons de la farce. Quand un jury est organisé, ce qui n'est pas toujours le cas, les candidats qui y sont convoqués ont été bien souvent soigneusement pré-sélectionnés selon des critères qui nous échappent. Les autres n'ont pas droit à un entretien, parfois pas même à une réponse. Tous les candidats ont pourtant rédigé une lettre, un CV, payé un timbre…

 

Récemment, un directeur titulaire, de grande expérience (mais un petit peu représentant syndical), n'a même pas été convoqué à un jury, dont personne ne semble se souvenir s'il a vraiment eu lieu puisqu'il n'en reste aucune trace (ni convocation, ni composition, ni PV). Le contractuel pressenti a été embauché avec un très gros salaire !

En effet, les contractuels coûtent bien plus cher que les fonctionnaires : pas grave, direz-vous, avec une augmentation de 30 % des impôts payés par les ménages lavallois, le budget de la Ville peut bien se le permettre… Et un contractuel présente tous les avantages : il est rarement syndiqué et il est plutôt aux ordres…

 

Pour les avancements à la promotion sociale, il vaut mieux être jeune et travailler auprès des décideurs, plutôt que d'avoir expérience et ancienneté, mais travailler dans un service éloigné de l'Hôtel de Ville. Loin des yeux, loin du cœur…

 

En matière de formation, et dans le même service : refus de 2 jours de formation à un agent, 210 heures de formation (coût 3 300 euros) accordées à sa collègue, certes épouse d'un directeur…

 

Même parmi les contractuels, ça discrimine : l'un sera payé sur la base du 1er échelon d'un grade, l'autre sur la base de l'indice de fin de carrière…

 

Agent statutaire de la Ville de Laval depuis plusieurs années, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une annonce offrant son poste ! Il lui fallut donc postuler à son propre emploi, et se présenter devant un jury de recrutement. 8 mois après, elle n'a toujours pas de réponse, ne sait pas si l'on veut d'elle ou pas, mais elle fait le travail quand même…


Cet autre agent très spécialisé est le seul fonctionnaire titulaire candidat sur son ancien poste lorsqu'il est recréé. Mais c'est un contractuel qui est recruté...
 

Pour le régime indemnitaire, la discrimination est entretenue entre des agents de la mairie et de Laval Agglo, malgré les engagements solennels pris lors de la création de la structure intercommunale. Au sein même de la mairie, rien n'est fait pour remédier à des inégalités flagrantes; ainsi ces primes exceptionnelles permanentes, et opaques bien qu'ayant des illuminations comme origine…

 

Les concours, M. le Maire semble ne pas vouloir en entendre parler : il ne nomme pas certains agents reçus (l'un a dû le passer 3 fois pour en garder le bénéfice et n'est pas encore nommé) ; il ne met pas de postes aux concours organisés par le Centre de gestion ou le CNFPT ; il recrute des contractuels à la place (voire contre) des fonctionnaires titulaires… Le concours, conquête authentiquement républicaine face aux charges monnayées ou héréditaires de l'Ancien Régime, est pourtant le moyen le plus sûr de recruter sans discrimination : effort, mérite de la réussite, copies anonymes !

 

Ces faits sont d'autant plus incompréhensibles que de nombreux élus sont eux-mêmes fonctionnaires, et notamment de l'éducation nationale : que diraient-ils si leur ministère adoptait de telles pratiques ?

 

En matière de discriminations, les beaux discours permettent de se donner bonne conscience, mais sont insuffisants. Chacun doit agir au quotidien, là où il peut le faire concrètement, en se remettant en cause, en étant ouvert aux autres et tolérant, en respectant les règles, comme le statut de la Fonction Publique, qui ont précisément été instituées pour prévenir et combattre les discriminations.

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 23:27

Depuis un an, il n'y a plus de bulletin interne de la mairie. Pour être bien au courant, il devient désormais nécessaire de confronter et recouper plusieurs informations.

Ainsi, en matière de recrutement, les récentes données diffusées dans les services et portant sur un nombre important de recrutements, ne comportaient aucune mention des grades correspondant aux postes à pourvoir.

Le Vecteur Libre et Indépendant a donc mené l'enquête. Nous sommes en mesure de vous révéler l'intégralité des véritables annonces de recrutement portant la mention des grades (cliquez sur le lien ci-contre).

Il nous avait pourtant été promis la transparence : c'est une transparence à "double-vitrage"...

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article