Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 18:10

undefinedBonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

 

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du

comptoir. 

undefinedAvec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

  ________________________________

 

- Salut Ignace, bah, qu'est-ce qui t'arrive ? t'es tout blanc et t'as l'air crevé ? prends un r'montant…

 

- c'est pas d'refus ! j'suis couvert de poussière de papier ! L'patron a fait livrer des broyeuses, et ça tourne à plein ! elles en chauffent ! les armoires vont être toute vides ! l'Guillaume, y va pas trouver grand chose en arrivant ! juste un crayon ! et pis, l'a fallu trimballer les cartons ! Y en avait un qui hurlait " Pressez-vous, y's arrivent!"…

 

- quelle ambiance !

 

- sûr ! et pis t'as l'patron qu'a dû porter plainte contre les p'tits royalistes qui l'soutenaient ! il en était malade autant qu'eux ! pauv' gamins, qui l'admiraient tant ! ça va les traumatiser, surtout qu'au lycée ça a dû chauffer aussi pour leur matricule !

 

- bah ! des p'tits chouans qui s'raient guillotinés ! dans 100 ans, y'en aurait d'autres qui f'raient un blog pour raconter leur aventure !

 

- en tout cas, y'en a qu'ont toujours pas digéré d'être débarqués ! l'André, y fait la gueule, y veut faire un pot avec le personnel ! c'est ben tard ! y pis, si tout ceux qu'y seront plus là font un pot, on va tous dev'nir alcooliques ! et même ceux qui sont sur la liste mais qui s'ront plus adjoints, y traînent des pieds !

 

- ah ben, pour la Nicole, en fait d' pot, ça s'ra plutôt un bol de soupe à la grimace !

 

- sûr ! en tout cas l'DGS local, lui, il a su s'arrêter à temps !

 

- le Directeur Général des Services ?

 

- ben non, l'DGS local, c'est l'jeannot, l'copain d'toujours du patron qu'était d'l'UIMM, tu sais ceux qui "fludifient" les r'lations sociales…

 

- ben chez vous, y s'ont pas du fluidifier comme y fallait !!! ça jamais été fort avec les syndicats !!! Et les nouveaux ?

 

- bah ! y a la fille à Roger qui marche sur les pas d'son père… il en est fier le Roger… l'aut'jour, y l'a pas compris : y en a un qui lui parlait d'l'évangile, il était question d'chameau au conseil municipal et du trou d'une aiguille ???

 

- c'est trop intello pour nous ! t'r'pends une bière ?

 

- pas'd'refus. J'en ai une ben bonne. Y a la fille au patron qu'a été à la permanence au Guillaume, incognito. Elle posait des questions s'l'programme. Mais à la fin, y lui ont dit d'dire bonjour à son papa ! elle en est pas r'venue d'être si connue ! dame, on n'est pas dans le VIIème ici… Et pis, j'en ai une autre bien bonne. L'patron y fait signer des pétitions au St-Nicolas contre les projets au Guillaume. Y a un gars l'aut'jour qu'y a répondu : "alors, ça y est ! on pétitionne, on est d'jà dans l'opposition ?"

 

- dame, va falloir qu'y s'entraîne !

 

- allez, salut, j'retourne faire l'ménage ! faut qu'ce soit propre pour l'prochain…

 

 

 

Repost 0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 17:47

undefinedBonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

 

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du

comptoir. 

undefinedAvec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

  ________________________________

 

- Salut Ignace, qu'd'neuf dans l' bazard d'l'hôtel de ville ? 

 

- y a l'patron qu'a piqué une colère. Y a des jeunes royalistes qui lui apportent un soutien trop voyants ; y leur avait dit d'rester discrets, c'est raté. Y s'en sont pris au Miqpi dans des termes pas très heureux, y fricotent avec Le Pen, l'Action française et même le "bloc identitaire", des gars pas très recommandables surtout avec les étrangers… l'patron, y dit qu'ça va effaroucher l'électeur, surtout l'centriste qu'a tendance à s'disperser ces temps-ci…

 

- Dame, y s'souvient d'la manif à la mairie un soir de 1998 où il avait soutenu son ami Million, qui s'était marié avec le Front pour prendre une région…

 

- et y digère pas l'Bruno qu'a fait sa liste ! un mariole, çui-là, et qui lui donne un sacré coup d'vieux… Dame, il l'avait connu tout petit…

 

- Sûr qu'il aime pas la contradiction, et pis il avait pas l'habitude de ça…

 

- alors y arrête pas d'crier ! y dit qu'la mayo prend plus, qu'les ptits fachos vont l'plomber, qu'il est pas aidé, qu'y a personne aux réunions alors qu'l Guillaume y remplit les salles avec ses forums ! et y crie qu'les faux lavallois qui disent du bien d'lui sur sa plaquette, c'est pas malin… Du coup, la Edith met la main à la pâte… C'midi, elle décorait elle-même son bus avec du scotch de couleur. Y a marqué "agir ensemble avec d'Aubert", mais quand la porte latérale est ouverte, ça fait presque "agissements à d'Aubert" !!!

 

- La Edith, elle travaille chez "croissance plus"… et s'y perd, pour faire les courses, ça s'ra "croissance moins"…

 

- Tu l'as dit, Oscar. Surtout qu'y a des problèmes à La Villette… Tous les syndicats qui manifestent… l'patron, y fait là-bas comme ici… Y veulent virer une dame qu'y est depuis 22 ans .Y disent qu'elle a une "personnalité difficile". Avec l'patron, tout ceux qui disent pas amen y's'ont une "personnalité difficile"… allez, à plus !

 

Repost 0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 19:02
undefined

Bonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

 

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du

comptoir. 

undefined

Avec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

 

   ________________________________

 

- Salut Ignace, qu'd'neuf dans l' bazard d'l'hôtel de ville ? 
 

- Salut, Oscar ; ça panique… y a la DG qui s'délite ! Le Jean-Jacques, y l'a pris ses vacances scolaires, 8 jours, comme d'hab'. L'patron l'était furieux "à 3 s'maine des élections ! c'est inadmissible" qu'il hurlait quand l'autre lui a glissé sa carte de congé dans l'parapheur… Mais l'est serein, l'Jean-Jacques. Tu sens qu'il est déjà loin…

- et l'Gérard ?

- r'dvenu DRH, bien à l'abri. Si l'patron r'passe, y r'bondit, encore plus haut ! d'ailleurs, y l'a gardé la voiture...

- et Paulo ?

- c'est bouclé ! y va au conseil général, encore plus sûrement qu'sa femme qu'est la candidate UMP à Vitré-Est...

- et Odile ?

- l'est un peu éteinte... elle cherche... va p'têtre se rapprocher d'la mer...

- et l'Poisson ?

- Pas d'problème ! il est peinard... y sait nager çui là... il s'est maqué avec les copains à Garot sur Evron... C'est un artiste...

- Et l'Nono ?

- y va r'tourner à la fac... Y s'ra mieux d'vant les étudiants que d'vant l'patron... c'est plus calme...

- Ben mon vieux, y sont pas comme les sarkozy, qui font tout "jusqu'à la mort, juré-craché !"...

- allez, salut ! 

 

Repost 0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 19:27

undefined

Bonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

 

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du

comptoir. 

undefined

Avec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

 

   ________________________________

 

- Salut Ignace, qu'd'neuf dans l' bazard d'l'hôtel de ville ? 

 

- Salut, Oscar ! la liste du patron est enfin sortie, ça été laborieux. L'jour même l'était point finie. Et y'a des anciens qui savaient pas s'y étaient r'pris, des nouveaux qui s'sont désistés, l'ouverture qu'a pas fonctionné, ou plutôt à l'envers, le patronat qu'est prudent, et ça c'est pas bon signe…

 

- ça dû trembler ?

 

-un peu, mon n'veu ! L'Pierrot, l'a commencé à douter sérieusement d'son avenir le matin, y l'avait pas été invité pour la photo d'quinze heures… alors, y's'est fait du gras, et c'est pas bon pour lui. Après, il a été rassuré, mais adjoint c'est pas sûr, et ça pourrait l'fâcher l'moment v'nu !

 

- et l'André ? paraît qu'y voulait quand même r'partir ?

 

- ah, l'est déçu aussi, lui. Il a dit aux voeux d'y a un an qu'il arrêtait, après il disait qu'on avait mal compris. On était 1200 à avoir mal compris... Lundi, y voulait encore en être. Mais l'patron y a dit qu'y fallait pas exciter les communaux. y voulait rester adjoint, c'était non, alors terminé. Oh, chuttt !!!

 

A cet instant précis, une ombre entre au bistrot : imper mastic, chapeau mou, ray ban noir, téléphone portable en main, une mèche sur le front (à la Douste-Blazy)…

 

- Qui c'est ?

 

-c'est Alexandre 007, l'agent secret du patron… Y cherche les fuites vers le Vecteur… y l'est sur la liste aussi…

 

- y peut pas, y travaille à la mairie…

 

- mais si, son contrat y's'termine le 28 février, y ont oublié qu'c'est une année bissextile…

 

- Tu peux te r'dresser, Ignace, il est parti…

 

- ouf ! où qu' j'en étais ?

 

- y'en a qu'ont dû pleurer ?

 

- Hurler, tu veux dire ! Y'a la Catherine qui savait pas son dev'nir ! dans la liste, un coup j'rentre, un coup j'sors, un coup j'rentre… quelle position ! quelle manœuvre !… Faut dire qu'y a un nouveau pour la culture, celui qu'a eu la tête au Carré à Chiot… ça va nous changer d'la Catherine, c'est un peu comme si t'éteignais TF1 pour te brancher sur France culture…

 

- et qui d'autre ?

 

- ah!!! L'pire ça été la Nicole ! elle a appris qu'à midi, par téléphone, qu'elle était débarquée !  et plus elle pleure, plus d'autres se marrent... on est peu d'chose... lui faire ça pour la Saint-Valentin, c'est cruel… Elle comprend pas… elle trépigne...elle dit que jamais on aurait osé faire ça à l'abbé Pierre… Sûr, avec son tempérament, ça va pas en rester d'là… elle cherche du réconfort chez l'Bruno qui bricole une 5ème liste...

 

- Et les nouveaux ?

 

- y a Roger qu'a mis sa fille. Paraît qu'le patron voulait garder l'nom, parc' qu'y ont un certain poids… Roger, y trouve qu'une dynastie à la mairie, ça fait chic… sa fille, la Chantal, ça s'ra comme qui dirait son prolongement, un peu de lui-même qui restera à la ville. Roger, y va avoir une famille entièrement municipale… Y dit qu'y fait comme Sarkozy avec son fils à Neuilly, le blondinet…

 

- On annonçait une pointure, ils auront au moins une grande taille... et qui d'autres ?

 

- y a plein d'agents municipaux ! l'patron, y s'croit aux élections paritaires ! Au total, y en a 5 : Adeline, Hassan, Alexandre,  Annabelle et  Pascal y a pas si longtemps. Y sont à l'agglo ou au CCAS, c'est moins voyant… ça fait même 6 si tu rajoutes la femme à Guy Lebras, l'ancien chef du cabinet…

- en fait, il avait tellement recruté d'copains de l'UMP qu'il est ben obligé d'les r'prendre là où il les avait mis !!!

- Un malin, Hassan, il est 15ème ; dans l'journal, y disent qu'il est "conseiller insertion". Ben, à peine muté au CCAS, c'est devant la Nicole qu'il s'est inséré...

 

- et les futurs adjoints ?

 

- là, ça été l'bras d'fer avec Zocchetto. Y voulait en virer la plupart ! mais l'patron, y l'est pas d'accord au fond d'lui-même ! y l'aime garder ses r'pères, y s'méfie d'la nouveauté… les nouveaux de 2001, y se sont point éclatés au point d'rester avec lui ! Déjà qu'y perd son fidèle paul et son dévoué Roland… y veut garder son paysage…  l'patron, y va appliquer l'évangile : "les premiers seront les derniers, et inversement"… Le Félix, y l'est que 29ème sur la liste, mais y s'ra l'futur grand manitou des travaux, d'la voirie, d'l'urbanisme ! un pilier, lui, et qui sait parler du patron…

 

- Et la photo, ça s'est bien passé ?

 

- y'l'ont faite devant le musée, tout un symbole ! y portaient tous un bracelet bleu ! il était pas électronique, mais c'qu'est sûr, c'est qu'ils s'ront tenus bien en main, et y vont vite découvrir qu'avec l'patron, c'est l'DG qu'il engraisse qui commande… vont vite déchanter…

Allez, j'te laisse, faut qu'j'aille acheter des kleenex pour ceux qu'sont restés su' l'tapis…

 

Repost 0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 18:33

Bonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

 

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

 Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du comptoir.

 Avec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

 

   ________________________________

- Salut Ignace, qu'd'neuf dans l' bazard d'l'hôtel de ville ? 

 

 - Salut, l'Oscar. Y a l'dédé qui déprime. Y sent qu'y va pas en être, et y'r'garde son oeuvre avec tristesse. Y voudrait qu'ça lui survive, mais y sait ben qu'c'est pas possible. Alors y commence à ranger. Y vient d'rcycler sa secrétaire sur un poste qu'a pas été divulgué, une vrai partie d'cache-cache ! 

 

- Bah, y pourra toujours continuer à faire du bien dans le catholique. Pour l'instant, c'est son confessionnal qu'va être fermé... t'rprends une bière ?

 

- sûr ! y a l'patron qui s'est fait faire des photos d'mode ! il les met en vitrine dans l'ancien magasin de la "Sidonie"... on dirait du Sarko... un vrai jeune premier ! d'ailleurs, y veut tout faire tout comme le p'tit d'l'Elysée... Y s'est trouvé sa Rachida, maintenant, y lui faudrait une Carla, sur sa liste !!!

 

- ça, ça va e'tes plus dur ! A défaut d'mannequin, y aura la marchande de v'tements ! dame, pour avoir Carla, faut d'abord met' le paquet...

 

- par contre, des Boutin, y en manque pas ! dis donc, l'Oscar, t'aurais point dans tes potes un barbu à lunettes, y'a l'patron qui cherche l'ouverture ?

 

- dame non, mais au contraire paraît qu'ça circule pas mal du côté du bureau du Guillaume... y'a un ptit barbu de la mairie qu'arrête pas d'tourner autour, surtout l'soir, y s'trouve des amis communs, y dit qu'y veut lui expliquer des projets, mais l'guillaume, l'a pas besoin, y sait c'qu'y a à faire, le p'tit barbu y va finir au pilon... et pis, y a tout ceux qu'ont fait du beurre dans l'temps, y disent qu'y ont pas changé, qu'ces dernières années y faisaient semblant, y en a une qui dit qu'elle "simulait"... y en a même deux qui sont tombés nez-à-nez dans l'bureau d'la rue Souchu, z'étaient gênés... Au fait, et l'félix, où qu'y va aller, c'coup-ci ?

 

- ben lui c'est l'tout terrain ! mais là, y a pas été assez réactif..., y a point vu v'nir le vent. Alors y d'vient d'plus en plus fayot avec l'patron ; s'y'rpasse, y prend sa r'traite et y fait plus qu'd'la mairie. Y s'ra aux travaux, à la place du gars Roland. Dans les services, y l'verront tous les jours, c'est un assidû. S'y passe pas, y reste à l'hosto,... Tu r'prends une bière ?

 

- Bien sûr ! Tu parlais d'ouverture, mais la porte elle va pas toujours dans l'bon sens ! avec la Gisèle, l'd'Aubert, la porte y s'l'a prise dans l'nez !

 

- Sûr. Et c'ui qu'est payé sans qu'y bosse ? y fait toujours son beurre ?

 

- ah !!! l'est dev'nu ben encombrant !!! mais l'patron peut rien y r'fuser. Paraît qu'y sait encore plus d'choses que moi ! finalement, y prend vraiment sa r'traite. Mais pour l'cadeau, on a déjà donné !

 

- Et l'Marc, paraît qu'il est dev'nu très important...

 

- Ah ben, l'patron, à l'agglo, y a donné 15% d'rabiot sur ses émoluements, rapport qu'c'est lui qui fait l'interim du jean-pierre... note ben que l'intérim du jean-pierre, c'est pas c'qu'y a d'plus fatiguant... mais dame, j'suis ben content pour lui. J'l'ai connu tout petit, y a commencé à la bibliothèque pour dépoussiérer les disques, et pis il est d'venu comptable et maintenant il est grand chef... Pinçon, Patoux, d'Aubert, ils l'aiment ben tous, ils le trouvent ben dévoué...

 

- Ben tu vois, Ignace, ça prouve que l'ascenseur social, y fonctionne toujours...

 

- Ouais, Oscar, mais faut faire gaffe à la surcharge ! Allez, Salut !

Repost 0
Published by Libre - dans le feuilleton
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 20:00

Bonjour, lui c'est Ignace, 57 ans, concierge à l'Hôtel de Ville depuis 32 ans. Il voit tout, il entend tout, il sait tout, il en rajoute un peu, et il cause...

  

Il cause beaucoup à Oscar, pilier du bistrot voisin, et correspondant du Vecteur Libre et Indépendant à ses heures perdues (et elles sont nombreuses). Oscar est cafetier en retraite.

Il est revenu au pays, et il officie désormais de l'autre côté du comptoir.

 

 

Avec eux, on va en apprendre beaucoup d'ici les élections...

 

 

 

 

 

 

 

- salut Ignace, et bonne année. On dirait ben qu'tu vas changer d'patron ?

- salut l'Oscar. Point impossible, car ça sent comme qui dirait un peu la fin d'règne...

- alors qu' de neuf ce jour, Ignace, dans la boutique d'en face ?

- bah, y en a qui commencent à penser à c'qui vont ben pouvoir faire pour s'occuper après l'mois d'mars. Y a Paul qu'arrête, sa femme lui a dit "stop", tu restes à la maison. Le Roger, y dit partout qu'c'est lui qui veut arrêter : p'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non. C'qu'est sûr, c'est les réunions 10 heures par jour, ça s'ra plus qu'avec Yvonne... Y va sûrement voyager plus...

- sacré Roger, sûr qu'ça va le changer d'rythme... Et l'Roland ?

- Y s'tate, y fait ses comptes. Mais y sait qu'ça va mal finir, alors y est sur l'départ. Y va chercher une p'tite présidence peinarde pour garder le contact et sortir d'chez lui.

- la catherine, toujours dans l'culturel ?

- ouais, mais ça va durer moins longtemps qu'les impôts. Sa médaille, c'était plutôt une p'tite consolation, comme qui dirait le "solde de tous comptes"... tu reprends une bière ?

- bien sûr. Et l'gars Pierrot ?

- chuuuutttt !!!! y sait point qu'y est débarqué. Dame, sa gamelle aux cantonales, tout l'monde s'en souvient... c'est l'gars d' l'USL qui va l'remplacer, un qui manque point d'assurances...

- qui qu'y a comme nouveau, dans c't'équipe ?

- Paraît qu'y a un gars des bus. Va être déçu, çui-là, risque la panne au démarrage... et pis un colonel, pour faire la circulation... et pis, paraît qu'y aura une barbouze, mais là c'est top secret...

- Tiens, v'la l'd'Aubert qui passe ! qui cé t'y derrière lui ?

- ça c'est l'p'tiot alexandre, y va ête candidat aussi... y suit partout l'patron, un vrai sciences pot...

- à propos d'pot, t'reprends une bière ?

- sûr, mais faut qu' j'y r'tourne, salut aux copains ! 

 

à suivre...

Repost 0
Published by Libre - dans le feuilleton
commenter cet article