Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 12:41

Les balais roses

 

 

Un nouvel équipement est arrivé aux services techniques. Et comme en ces périodes pré-électorales, la communication balaie toute autre considération, Monsieur Boyer (Jean-Christophe) a tenu personnellement à ce que cette nouvelle balayeuse soit le support de son logo. D'autres matériels suivront.

 

Les lavallois vont voir la vie en rose...


 

 

balayeuse rose

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans morositude
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 08:00

Le profond malaise ressenti depuis plusieurs mois au sein de la municipalité s'amplifie au point d'éclater au grand jour. 

Le premier à dire clairement son malaise est Emmanuel Doreau, Adjoint au maire à la Culture. France Bleue Mayenne s'en est fait largement l'écho dans l'édition de son journal de 12 heures du mercredi 30 janvier 2013Julie Lallouët-Geffroy relate les faits en ces termes : 


"Pour France Bleue Mayenne, il n'est pas impossible qu'Emmanuel Doreau boycotte le rendez-vous annuel des assises de la culture qui aura lieu le 9 février prochain au théâtre de Laval, avec la venue de la ministre de la culture Aurélie Filippetti. Selon des proches de l'adjoint à la culture de la ville de Laval, Emmanuel Doreau serait victime d'une véritable placardisation depuis l'élection de Jean-Christophe Boyer comme maire de Laval en juillet dernier. Emmanuel Doreau, qui organise ce rendez-vous annuel depuis 2009, ne serait même pas mentionné sur le carton d'invitation officiel. Affaire à suivre..." 

phono 018
Ecoutez l'extrait sonore correspondant.

Effectivement, beaucoup de nos collègues se sont étonnés de ne pas voir figurer le nom du maire adjoint concerné sur le carton d'invitation pour les assises de la culture, qui auront lieu le samedi 9 mars 2013, en présence de deux ministres, Aurélie Filippetti, ministre de la culture et de la communication, et Guillaume Garot, ministre de l'agroalimentaire.

carton2carton1  

M. Boyer, qui cherche surtout à se mettre en valeur, semble agacer de plus en plus les autres membres de la municipalité qui pourraient lui faire de l'ombre, ou qui sont particulièrement présents sur le terrain. En fait, l'omniprésence du Cabinet politique, qui prend désormais en main la plupart des dossiers sensibles, attise les rancoeurs et le désappointement envers l'entourage de Messieurs Garot et Boyer, qu'ils soient élus ou fonctionnaires.

WebRep
currentVote
noRating
noWeight
Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans morositude
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 19:20

 

cartoons-panthere-rose-10Rositude ? 

NON ! Morosité !

 

tapis

 

De nos envoyés spéciaux.

 

En ce jour du jeudi 5 janvier 2012, l'ambiance est particulièrement morose pour les voeux du maire au personnel municipal. La majorité de l'assistance est composée de retraités, heureux de se revoir, s'enquerrant avec compassion auprès des agents en activité de ce qui se passe dans les services. Beaucoup ont d'ailleurs un ami, un parent, un voisin qui travaille à la ville, qui n'est pas  heureux de ce qu'il y vit, de l'ambiance "qui n'est plus ce qu'elle était"...

 

 

A l'entrée, Guillaume Garot, tout sourire, serre chaque main.

 

Puis, bien rangéshaie honneur, une haie d'honneur un peu convenue, voire un peu triste d'élus municipaux alignés en rang d'oignons…

 

 

 

 

 

jongleur 008-copie-1

Après le clip vidéo de la rétrospective de l'année passée, la soirée a donc  commencé par un sympathique spectacle, particulièrement symbolique de la vie municipale lavalloise telle que la vivent quotidiennement les agents de la Ville, car présenté ainsi par l'animateur municipal :

 

Un "spectacle d'acrobatie et de manipulation" intitulé "une rencontre, 2 parallèles", par la compagnie "trois fois rien" !

 

Il n'y a rien à ajouter…

 

Puis, le spectacle a continué avec les discours du "DGS par interim" et du Maire.

 

violonBeaucoup de flatteries, de "bonnes résolutions" à prendre avec précautions, des bons sentiments, la justice sociale à chaque détour de phrases, l'évocation de "l'ouverture à la mobilité professionnelle" (?!),…

 

Ont suivi quelques timides applaudissements.

 

 

CAC 40

 

Guillaume Garot s'est même risqué, en ce début d'année qui verra peut-être une multinationale s'emparer de l'argent des horodateurs lavallois, à dire : "mes valeurs ne sont pas celles du CAC 40" ! Veni, vidi, vinci…

 

Mutualisation…

 

M. Milcent a insisté sur la nécessaire "mutualisation" des moyens : chacun a compris ce que cela signifie (faire plus avec moins !).

 

 

loyalRESPECT…

  

  

Guillaume Garot a réaffirmé son attachement primordial au respect. RESPECT ! Mais il n'a pas souvent d'échantillon sur lui…

 

 

Milcent devient Milcent un !diplome

 

 

homme 050Ce fut l'annonce du jour : Jean-Marc Milcent, DGST, et "DGS par interim" depuis le départ un peu précipité de son prédécesseur, devient immédiatement le nouveau Directeur général des Services.

Le cabinet parisien de recrutement, payé 15 000 euros pour ça, va rechercher maintenant un nouveau DGST.

 

 

La devise du jour

 

Nous la devons à Jean-Marc Milcent :

 

"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"

 

Mais à qui pensait-il donc en disant cela ?

 

 

Sa porte est toujours ouverte !

PORTE SEAU EAU

 

 

Guillaume Garot l'a réaffirmé avec force :

 

"Ma porte est toujours ouverte !".

 

Ceux qui attendent un rendez-vous vont être satisfaits...

 

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans morositude
commenter cet article