Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 12:57

Un conseiller vraiment très spécial

 

Donner desperson 043 conseils, c'est bien, montrer l'exemple, c'est mieux !

 

Parmi ses nombreuses fonctions, M. Boyer est aussi le conseiller spécial de Mme Lebranchu, Ministre de laperson 076 Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique. A ce titre, il se devrait d'être un fin connaisseur et un gardien vigilant du statut de la fonction publique.

 

 

 

 

Mais quand un proche est concerné, sa vigilance se relâche quelque peu.

 

Après son élection aux postes de maire et de président de l'agglomération, M. Boyer a choisi  une femme de confiance pour diriger son cabinet, Anne P.

Il l'a installée par une note de service du 28 août 2012.

gymnastique001

   

Une position ambigüe...

 

Mais à la fois en poste à Laval-Agglomération, et directrice du cabinet politique du maire de Laval,  Anne P. était dans une situation délicate, ce grand écart pouvant provoquer à tout moment un claquage…


D'autant que des élus de Laval-Agglomération commençaient à voir d'un mauvais œil la pérennité de cette situation peu orthodoxe, qui faisait supporter aux contribuables des 19 autres communes un coût du cabinet politique du maire de Laval, sans que l'on ait, à ce jour, entendu parler de compensation du budget lavallois vers le budget communautaire. Un vice-président avait saisi à 2 reprises la préfecture de cette construction bien particulière, et la Préfète n'avait pas l'intention de laisser perdurer cette situation.  

Alors, M. Boyer a dû organiser le transit complet d'Anne P. à la Ville.

 

Le 15 janvier 2013 , Anne P. mute donc à la Mairie de Laval, avec effet rétroactif au 1er  janvier 2013, en qualité d'ingénieur principale, par arrêté n° TV-2013-120, puis le même jour, est détachée à la tête du cabinet politique de M. Boyer, également avec effet rétroactif au 1er janvier 2013, par arrêté n° TV 2013-124.

 

ordi 3

Une procédure non conforme...

 


 person 060Mais cette exfiltration en forme de tour de passe-passe n'est pas conforme au statut de la fonction publique, et notamment aux dispositions des articles 23, 30, 41 et 64 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984, au décret n°86-68 du 13 janvier 1986 modifié, et au décret n°87-1004 du 16 décembre 1987.

 

Elle supposait d'abord l'existence d'un poste d'ingénieur principal disponible au tableau des emplois de la Ville. Nous allons voir comment il a été trouvé précipitamment.


Puis, devaient intervenir la déclaration de vacance et la publicité du poste pour permettre à d'autres candidats de postuler. C'est la loi. Toute nomination dans un emploi dont la vacance n'a pas donné lieu à publicité est illégale et est susceptible d'être annulée par le juge administratif (CE 14 mars 1997, département des Alpes-Maritimes et CE 17 décembre 2003, req. n° 236036).


Ensuite, le détachement consécutif sur l'emploi de collaborateur de cabinet nécessitait la consultation préalable de la Commission Administrative Paritaire.


Aucune de ces formalités obligatoires n'a été remplie.

 

Des représentants des fonctionnaires réagissent...

 

Les représentants Force Ouvrière à la CAP de catégorie A de la Ville de Laval ont donc saisi Madame la Préfète de la Mayenne, pour demander l'application de la loi : 

lettre  lettre2
 lettre1

 

"M. BOYER étant par ailleurs conseiller spécial de Mme Lebranchu, Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, il s'agit là très certainement d'un simple oubli. Dans le cas contraire, nous vous demandons d'user de la procédure de déféré des actes en cause dans le cadre de votre contrôle de légalité".

 

ordi 1M. Boyer a-t-il confondu vitesse et précipitation ? Ne connaît-il pas le statut de la fonction publique ? Croit-il pouvoir se permettre ces procédures expéditives ? Ignore-t-il l'existence d'un contrôle de légalité, et aussi d'un contrôle citoyen ?

S'agirait-il, cette fois encore, d'une "faute de frappe" comme sur un banal contrat de Délégation de Service Public ? Ou d'un coup de gomme bien maladroit comme sur un vulgaire carton d'invitation à des assises de la culture ? 

 

Nous ne poserons pas la question de savoir qui l'a conseillé d'agir ainsi, car la poser, c'est déjà un peu y répondre. Nous dirons donc que ce sont certainement les conseils impayables du fameux "Jacky" qui sont à l'origine de cette situation, même si le visa du Directeur général des Services figure sur les arrêtés litigieux...

 

Et force est de constater que depuis que les représentants FO s'intéressent au dossier, des sourires en coin éclairent bon nombre de bouches en haut de la hiérarchie et au sein de la Majorité municipales, avec des regards un peu faussement préoccupés et compatissants...

 

jacky

 

 

Pousse-toi de là que je m'y mette !!!

 

Le 22 novembre 2012, les Commissions Administratives Paritaires s'étaient réunies comme chaque année pour émettre leurs avis sur les promotions au titre de l'année suivante, généralement avec effet au 1er janvier.


Et le 13 décembre 2012, c'est le Comité Technique Paritaire qui était convoqué avec, à l'ordre du jour, l'actualisation du tableau des emplois, lequel a ensuite été adopté par le Conseil Municipal dans sa séance du 17 décembre 2012.

 

L'effectif des ingénieurs principaux est arrêté à 6 (et un autre à mi-temps à la DSIT), c'est à dire 5 en fonction et 1 collègue ingénieur qui pourra ainsi être promu principal au 1er janvier 2013. Or, ce collègue n'a pas été nommé à ce jour, et aucune explication ne lui a été donnée, ni aux membres de la CAP de catégorie A qui avaient demandé et obtenu sa promotion.

 

En fait, entre-temps, dans la précipitation, il fallait rapatrier dare-dare Anne P. à la mairie, et sur un emploi correspondant au grade qu'elle occupait à Laval-Agglo. Alors, notre collègue non promu devient une victime collatérale de cette mutation de caractère nettement politique.

 


Une femme de valeurs...

 


 femme-gif-145Il faut dire qu'Anne P., depuis son arrivée à la Mairie, fin août 2012, tout en continuant de relever des effectifs de Laval-Agglomération, a su s'imposer comme la véritable patronne du Système, intervenant toujours plus dans le fonctionnement des services municipaux. Son sens de l'autorité, pour ne pas  dire plus, commence à être bien connu et même à faire de l'ombre à certains. Elle a un avis sur tout et n'hésite pas à le faire savoir.

 

Elle aime les réseaux sociaux, et donc, avec le Vecteur Libre et Indépendant, elle va être servie...

Elle figure à ce titre sur le site Linkedin où elle se présente tout à son avantage et smiroire résume ainsi avec beaucoup de modestie : 


"Mettre du sens dans son expérience, défendre des valeurs ... Ce qui fait qu'on se lève le matin, et qu'on s'acquitte de sa mission avec -  pour reprendre les parole d'une chanson - "honneur, conscience et entrain". Car il y a grande distance entre faire son travail puisqu'on le doit et le faire parce qu'on y croit.
Dans les valeurs cardinales, celles du CJD (NDLR : Centre des Jeunes Dirigeants, un mouvement de jeunes dirigeants, représentatifs du tissu économique et qui défendent l'idée d'un "libéralisme responsable") : solidarité, loyauté, responsabilité, respect. Un moyen, la bienveillance. Avec le droit à l'erreur, pour les autres et pour moi, si la volonté de progresser est là."

 

Elle est également activement présente sur viadeo où elle prodigue moult conseils sur la conduite des collectivités locales, avec comme priorités : "réinvestir sur l'humain, la qualité de relation et de communication"...

 

 

M. Boyer tisse sa toile...

 

Elle est incontestablement devenue la pièce essentielle du dispositiaraignees-56f de M. Boyer (Jean-Christophe) pour tenter de conserver la mairie.

 

Cette "Woman in black" s'est vite mise au diapason et au style du cabinet politique qu'elle dirige d'une main de fer : la tenue sombre et impeccable, limite un peu croque-mort, avec le téléphone portable rivé à l'oreille, qui leur permet d'entendre les ordres de MM. Garot et Boyer et de les retransmettre tels que... 


 

Anne, ne vois-tu rien venir ?

 

Omniprésente, elle connaît bien les dossiers les plus sensibles. Elle gère tout, s'occupe de tout, contrôle tout et particulièrement la communication ; désormais, rien ne lui échappe. Les journalistes locaux en savent quelque chose... Elle est un point de passage obligé. Elle délivre la marche à suivre  sur toutes les affaires, et certains élus prennent la précaution de venir la consulter avant toute réunion ou intervention extérieure. A défaut, elle person 143convoque. Elle sait aussi exclure (d'une réunion, d'une information, d'une invitation...). Certains trouvent d'ailleurs plus prudent d'obtenir son feu vert avant toute initiative. Très travailleuse, d'une intelligence vive, réactive et pleine de subtilité, elle est d'un dévouement àordi 2 toute épreuve.

Enfin, chacun peut s'en rendre compte depuis quelques mois, ses conseils très avisés font merveille...

 

 

Elle a vite découvert les carences de certains rouages, et n'hésite pas à monter en première ligne. Le plus bel exemple en est le dossier URBIS, sur lequel elle veille désormais avec une attention toute particulière…

 


 

araignee 034


A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans embauches
commenter cet article

commentaires

RADIO PRATE 12/03/2013 14:20


“La vérité n'existe pas. L'idée de vérité se rattache à la métaphysique qui est la recherche de l'essence première, en résumé la recherche d'un Dieu et celle d'un
absolu."Nietzsche


Vous l'avez compris, cet absolu, c'est cette femme !


Un veritable monarque digne de Louis XIV ...


A tous ceux qui la recherchaient lors de la journée de la femme : c'est bien l'absolutisme, le pouvoir absolu d'une seule et unique personne !


Bien sur n'hesitez pas à glisser quelques euros dans l'horodateur : c'est la crise et ces gens sont pauvres.


Ayez pitié de notre soeur à tous et à toutes !

François H 11/03/2013 18:26




Je m'efforcerai de proposer à FH des jets d'eau partout en france pour relancer l'agreaunomie 





  





 






C‘est sans doute un des ministres le moins connu du gouvernement ereau. Guillaume Gareau, ministre délégué en charge de l’agreaualimentaire


Député, conseiller général, maire de Laval, président de Laval agglomération  des jets d'eau, d'urbis aujourd’hui ministre délégué en charge de l’agreaualimentaire du gouvernement éreau.


Guillaume Gareau a déjà porté toutes les casquettes avant de se poser dans le fauteuil d’un ministère et de révasser.


D’emblée, il annonce vouloir être un maximum sur le terrain  car c’est comme ça que l’on en sait un peu plus sur les problèmes des pauvres gens noyés d'impeau avec les jets d'eau et le
stationnement payant qui tombe à l'eau.



 

Bertrand 11/03/2013 12:31


Inutile de pleurnicher parce que l'on se retrouve un peu sur le devant de la scène. Si la procédure légale de recrutement n' a pas été respectée, il faut mettre un terme à cette situation. Cette
dame, en devenant responsable du cabinet politique d'un élu important, souvent absent, a pris ses risques, notamment celui de se retrouver effectivement sur le devant de la scène, là où elle
s'est elle-même propulsée car, je suppose, elle n'était pas obligée d'accepter ce poste à 18 mois des élections municipales. Sa fonction est politique, ce qui est noble et courageux, mais il ne
faut pas crier au machisme à la première critique. Surtout que les 12 prochains mois vont être chauds et qu'elle prend en main des dossiers dont nul ne sait comment ils vont se terminer (le
stationnement confié à la société Urbis Park, par exemple !).

BenVoyons 10/03/2013 22:48



La liberté d’expression ça existe, mais elle comporte un risque, celui de déplaire à quelques-uns en fonction de la sensibilité de tout un chacun.
N’est-ce pas cela la République ?

Heureusement qu’Internet existe car la presse officielle est terriblement bien contrôlée.

Certaines féministes affirment avec raison que le machisme est aussi féminin.

Espionnage ? Ou théorie du complot ?

pere st cer 10/03/2013 20:44


 


C'est navrant de voir un syndicat critiquer la tenue et le ton vestimentaire d'une de ses collègues.


 


Plus triste encore de lui reprocher son travail et sa compétence.


Un article sorti le jour de la journée de la femme, FO deviendrait-il jalousement matcho ?


 


Et je ne sais trop quoi penser de cet espionnage sur internet re-balancé sur votre blog, enfin si, je trouve ça
nauséabond.