Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 20:11

"Un livre est un ami qui ne trompe jamais"

 

René-Charles Guilbert de Pixérécourt, auteur dramatique (1773-1844)

 

 

 

livre 092La lecture peut parfois nous en dire plus sur la nature de l'Homme.

Celle de Ouest France du 9 octobre 2013 semble donner raison à cet adage.

 

Ce jour là, en effet, Ouest France publie un article sur le commerce de proximité à Laval.

M. Boyer y est interrogé par le journal sur le risque de disparition de la librairie Chapitre :

 

"La fermeture de Chapitre ? C'est un problème national. Si l'enseigne ferme, nous trouverons facilement d'autres enseignes fortes qui seront intéressées par le lieu, balaie le maire Jean-Christophe Boyer."

 

chapitre

Jean-Christophe Boyer ne nous laisse-t-il pas deviner chez lui un côté quelque peu désinvolte ?


Alors que les salariés de cette librairie sont inquiets de la perte de leur emploi, lui semble faire preuve d'un optimisme sans faille.

 

Optimisme pour les salariés, vous demandez-vous ?

 

Que nenni ! son optimisme est pour le remplacement sans problème, le cas échéant, de l'enseigne Chapitre par une autre "grande enseigne forte".

Or, côté enseigne de magasin identique, il ne faut pas y compter : la FNAC, Virgin connaissent des difficultés importantes, et Cultura vient de s'installer à Saint-Berthevin.

 

librairie

 

C'est donc certainement à une grande enseigne de fringues, ou autres produits de consommation courante que pense M. Boyer. C'est l'abandon du lieu qui le tracasse, et non la disparition d'une librairie et d'un pôle culturel.

 

livre 084Tout est dit !

Nous, nous soutenons les salariés de la librairie, 

Nous, nous voulons que ce lieu reste une librairie de centre ville, un pôle culturel de proximité !


Non ! une librairie n'est pas un commerce comme les autres. C'est un lieu de diffusion de la culture, au travers de ce bien précieux que sont le livre et la musique.

 livre040

 

Un autre socialiste, Jack Lang, alors ministre de la culture, avait institué le prix unique du livre, sauvant par là-même des milliers de librairies indépendantes ou de centre ville, leur permettant ainsi d'avoir une véritable action culturelle, de constituer du stock, de diffuser aussi des nouveaux auteurs, les futurs talents, les petites maisons d'édition.

 

objets-livre-34Un autre socialiste, Lionel Jospin, déclarait dans sa déclaration de politique générale, le 19 juin 1997 : "La culture est l'âme de la démocratie".

 


 

M. Boyer (Jean-Christophe) lui, sans état d'âme semble-t-il, tourne bien vite la page, change de chapitre, referme le livre.

 

Il nous paraît bien loin de la sensibilité artistique d'un autre Boyer, Philippe, le directeur du développement d'Urbis Park, société privée qui gère désormais le stationnement à Laval, et qui est un spécialiste des couleurs...


La réplique de M. Boyer (Jean-Christophe) dans Ouest France, quelque part, nous rappelle avec tristesse le film "Fahrenheit 451"...


 

fahrenheit451

 

Voici quelques réflexions d'auteurs que M. Boyer (Jean-Christophe) gagnerait à connaître et à méditer : 


"Si un livre et une tête se heurtent, et que cela sonne creux, le son provient-il toujours du livre ?" G.C. Lichtenberg, écrivain allemand (1742-1799).


"Un livre, c'est un peu comme un homme politique : il n'est rien sans l'électeur" Vincent Rocca, chansonnier.

 

Au fait, qui a dit "Jean-Christophe gagne à être connu" ?


Sans doute un abonné au Parisien libéré,

mais sûrement pas un lecteur du Ouest France de ce jour...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
<br /> une bouteille à la mer dans l'océan webomatique :<br /> <br /> <br /> <br /> il serait tant , même plus qu’urgent de réaliser que nous sommes à la fin d’un monde .<br /> <br /> <br /> La croissance économique en courbe exponentielle continue est la plus grande ineptie de notre époque.<br /> <br /> <br /> Identique à celle qui affirmait que la terre tourne autour du soleil….<br /> <br /> <br /> La croissance oui mais laquelle ?<br /> <br /> <br /> Mieux être avec soi même, avec les autres et son environnement est la seule raisonnable.<br /> <br /> <br /> La doxa imposée par la domination politicienne au service du monde de la finance, travaille l’imaginaire collectif pour s’assurer sa super puissance destructive de vie au détriment du plus grand<br /> nombre.<br /> <br /> <br /> Est-ce cela la République ?<br /> <br /> <br /> Hélas nous sommes responsables, par notre manque de discernement, de l’exercice de cette domination car nous la cautionnons inconsciemment bien souvent !<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
L
<br /> RADIO PIRATE, vous écrivez "Il est du devoir et de la responsabilité de la mairie de Laval de soutenir un projet culturel dans ce lieu." je suis d'acord avec vous.<br /> <br /> <br /> N'oublions pas cependant la responsabilité morale et politique de Yannick Borde, le Maire de Saint Berthevin, aujourd'hui aussi Président de Mayenne Culture.<br /> <br /> <br /> Il nous avait vanté "la plus value culturelle qu'apporterait CULTURA à l'Agglomération lavalloise".... En tant qu'amateur de littérature, je trouve que l'enrichissement équivaut plus ou moins à<br /> celui que Mc Do apporte à la gastronomie française, en ayant au moins le bon goût de ne pas se faire appeler GASTRONOMIA.<br />
Répondre
G
<br /> <br /> Il est tellement simple et pratique, pour les gouvernances orwelliennes, de supprimer les vecteurs de l’intelligence collective.<br /> <br /> Rappelons-nous que la réalité dépasse bien souvent la fiction…<br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> La communication délétère prend de plus en plus de pouvoir et pratique l’omerta.<br /> Ce mot ne vient-il pas des milieux mafieux ?<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Technique<br /> très élaborée de l’immersion<br /> <br /> <br /> ou<br /> comment noyer le poisson<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> A l'heure imminente de la fermeture, on peut s'etonner que l'integralité du catalogue de SILOE aît été vendu à chapitre.<br /> <br /> <br /> Si cette enseigne disparaissait, quelles consequences pour les artistes et l'edition culturelle du departement, de la région ?<br />
Répondre
R
<br /> Il est du devoir et de la responsabilité de la mairie de Laval de soutenir un projet culturel dans ce lieu.<br /> <br /> <br /> Cette sombre affaire revele bien la schyzophrénie de nos elus qui d'un coté nous ramenent des enseignes nationales tout en osant nous parler de "commerce local".<br /> <br /> <br /> Tout celà ne tourne pas très rond !<br />
Répondre