Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 21:36

"Jean-Christophe gagne à être connu"

 

C'est ainsi que M. Garot a présenté son successeur, en place depuis le 9 juillet 2012, et qui entend le rester. 

 

Déjà une vieille connaissance...


Cela tombe bien, après presque 6 années, nous le connaissons tout particulièrement et nous allons pouvoir ainsi parfaire sa notoriété pendant les 6 prochains mois. Ce sera notre contribution à celui que M. Garot qualifie également "d'homme de la situation".


Fidèle à notre indépendance, nous n'apporterons aucun soutien à qui que ce soit. Nous ne faisons pas de politique. C'est une règle que nous avons toujours respectée. Nous avons toujours dénoncé, d'où qu'ils viennent, les mauvais coup portés au service public.

 

M. Boyer, qui fait volontiers référence à M. d'Aubert pour excuser ou justifier ses propres agissements contre des syndicalistes, aurait dû lui en parler. Sûr qu'il l'aurait mis en garde...


 Ce qui est en cause, c'est notre entreprise, notre vécu quotidien, notre qualité de fonctionnaires au service de la collectivité et non de supplétifs d'un clan politique, la défense des valeurs républicaines.


 

La communication officielle va fonctionner à plein.

 

"Jean-Christophe gagne à être connu" : c'est clair, la communication officielle va faire dans le "people" pour tenter de nous le rendre sympathique. Dur, dur...

 

presse-people

 

Nous aurons droit à sa photo partout, à ses petites confidences, ses lectures favorites, ses passions, son amour éternel pour Laval, son attachement particulier au troisième âge, sa connaissance des revêtements de sol dans les gymnases, son admiration pour les balayeuses, son sport préféré (le foot, bien sûr !), son film fétiche, son animal de compagnie, sa chanteuse vedette, la date de sa première dent, ses notes au bac, et pourquoi pas, une photo de famille quand il était petit...


Ces derniers jours, avec le coup de la candidature mystère, les lavallois avaient l'impression d'une forte hésitation, d'une appréhension même, à plusieurs niveaux du Parti. Et le nom de M. Garot revenait de plus en plus. Mais M. Boyer a su se montrer très convainquant...


Le Vecteur l'avait écrit, dès juillet 2012 : M. Boyer saura s'imposer.

 

En fait, de nombreux collègues et observateurs le savent bien : modestement 26ème sur la liste des élections municipales en 2008, il a toujours été, dans l'ombre, le véritable patron de la mairie.

Avec sa délégation aux finances et à "l'attractivité" (en clair, la communication), il contrôlait tout depuis mars 2008.

A tel point qu'en ville, on parlait souvent du "Maire 2"...

 

Lui qui aime volontiers se défausser sur les "services", comme il l'a fait encore récemment avec les 3000 poissons morts des écourues et les ratés de la conférence de Michel Cymes, il est désormais, comme l'a bien rappelé M. Garot, comptable personnellement du mandat qui s'achève.


chapeau 021 

 

- C'est pô juste...

boyer-et-garotbis - Je te préviens, je te couvre, mais si on perd, c'est toi qui portera le chapeau... 

 

Pour mieux connaître M. Boyer (Jean-Christophe),

voici une compile de nos articles depuis 2008...

 

Dans la gestion au quotidien, M. Boyer, c'est l'homme des restrictions sans discernement, faisant facilement la grève de la signature pour des bons de commandes pourtant indispensables au bon fonctionnement des services publics municipaux.

Ce n'est pas toujours à bon escient !

Chacun se souvient ainsi qu'il avait malencontreusement négligé de signer une commande de 2500 euros pour qu'une entreprise procède à la purge et à la mise hors gel des installations de chauffage du 42ème RT la première année de son transfert à la Ville. Il s'en suivit l'éclatement de canalisations et l'inondation des locaux, avec plusieurs dizaines de milliers d'euros de dégats !

 

Mais dans le même temps, après une augmentation pérenne de 30% des impôts locaux, M. Boyer est volontiers l'homme des dépenses de prestige :


- le nouveau logo, créé par Publicis, omniprésent dans la ville,


- les jets d'eau de Versailles-sur-Mayenne...


- le projet, abandonné, d'office du tourisme flottant sur la Mayenne, avec quand même 100 000 euros versés à une grande architecte qu'il connaît bien...

 

Il privilégie plutôt ce qui se voit à ce qui est nécessaire : nos collègues de la bibliothèque en savent quelques choses. 

 

Il est l'homme de la privatisation du stationnement, mettant ainsi en oeuvre au plan local les dérives ultralibérales du Parti Socialiste.

 

M. Boyer (Jean-Christophe) est aussi celui


- qui ne respecte pas le statut de la fonction publique alors qu'il est conseiller de la ministre de la fonction publique, et qui ne respecte pas les partenaires sociaux,


- embauche en terrain de connaissance, et parfois même sans attendre les dates limites de candidatures,


- présente un bien mauvais bilan en matière de ressources humaines


- fait travailler des cabinets parisiens, et notamment cet avocat socialiste d'un cabinet prestigieux de la capitale,


- licencie sans état d'âme des auxiliaires modestes et des agents précaires,


- pratique la "chasse aux sorcières" en mettant au placard un directeur expérimenté et intègre, déplace autoritairement et sans ménagement des agents municipaux,


- rate la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires après avoir pronostiqué un peu vite "une rentrée sereine"...

 

Le Système

- verrouille l'administration municipale,

- verrouille la communication municipale.

 

Le Vecteur Libre et Indépendant avait déjà publié le bilan des 3 premières années du mandat de MM Garot et Boyer. Il ne manquera pas de déposer celui des 6 ans.

 z

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> la Mayenne sacrifiée<br /> <br /> <br /> La Mayenne outragée<br /> <br /> <br /> La Mayenne humiliée<br />
Répondre
L
<br /> What<br /> is this ?<br /> <br /> une base de sous-marins ?<br /> <br /> sculptures contemporaines qui représentent des requins ?<br /> <br /> Un centre de vidéo-surveillance ?<br /> <br /> En tout cas c’est pas beau,supporter ça toute l’année pour quelques jets d’eau versaillais !<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> hors sujet métro rigolo.... pardon mais trop gigolo ! Euh ! non c'est pas ça<br /> <br /> le mieux c'est de regard rien que le début de cette émission, la fabrication des élites, misère et décadence des grandes écoles....<br /> <br /> dépêchez-vous cette émission reste en replay qu'une dizaine de jours<br /> <br /> <br /> <br /> http://www.arte.tv/guide/fr/049880-023/28-minutes?autoplay=1<br />
Répondre
V
<br /> Je suis très déçu.<br /> <br /> <br /> Pas un seul article sur le bateau lavoir Saint Julien et son coût de rénovation.<br /> <br /> <br /> Pas un mot sur le fait que les élus ne se soient pas mélanger avec la foule alors que les élections approchent.<br /> <br /> <br /> Vous dormez chez FO?<br />
Répondre
L
<br /> Les raisons de la colère<br /> <br /> <br /> <br /> Madame Maurer a bien des raisons d'avoir exprimé sa colère à l'émission " Des paroles et des actes" . Avec force, elle a été la parole de ceux qui n'ont pas droit à la parole, ces millions de<br /> travailleurs pauvres qui gagnent moins de 800 €, ces précaires, ces mal-logés qui galèrent du matin au soir. Pour une fois, le professionnel de la politique qu'est J.F. Copé en est resté<br /> sans voix.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> ADVERTISEMENT<br /> <br /> <br /> <br /> Ils ont aussi beaucoup de raisons d'exprimer leur colère, tous ceux qui, ces jours-ci reçoivent dans leur boite aux lettres leur lettre de licenciement avec quelques fois une proposition<br /> d'embauche dans un lointain pays d'Europe avec un salaire divisé par deux ou trois.<br /> <br /> <br /> Chaque jour la liste des licenciements s'allonge inexorablement : Alcatel ( 10 000 dans le monde, 900 en France ), Natixis ( de 700 à 1000 postes en france ). Moins d'emplois et revenus<br /> en berne pour les uns, toujours plus de richesse produite accaparée par quelques uns. Face à l'impuissance et à la trahison de ceux qui sont censés défendre les intérêts du plus grand nombre<br /> et d'être " la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche"(1), la colère gronde.<br /> <br /> <br /> <br /> DE MOINS EN MOINS D'EMPLOIS<br /> <br /> <br /> En Bretagne la tempête des licenciements frappe fort. Les abattoirs Gad : 1000 emplois menacés, Tilly Sabco : l’usine de poulet de Guerlesquin, 80 emplois d’intérimaires<br /> et de CDD n’ont pas été reconduits et de grosses menaces pèsent sur le personnel en CDI. En amont, ce sont les éleveurs de volailles qui sont également touchés avec une baisse de l’élevage et de<br /> la production. Le spécialiste de l’optique à Fougères, en Ille-et-Vilaine, Carl Zeiss a annoncé la suppression de 150 postes à Fougères sur les 440. Le groupe spécialiste du saumon fumé, Marine<br /> Harvest Kristen a annoncé la fermeture, en 2014, des sites de Poullaouen et de Chateaugiro, bilan : plus de 300 CDI supprimés et 200 intérimaires au chômage technique. Le géant japonais<br /> Renesas annonce une fermeture prochaine de son site à Cesson-Sévigné, avec 176 licenciements à la clé, Alcatel-Lucent compte supprimer ses sites de Rennes et d’Orvault. À Saint-Nazaire, des<br /> rumeurs de mise en vente des chantiers navals de Saint-Nazaire par la société STX semblent se préciser. Il y a un an, le groupe de volaille Doux avait déjà supprimé 1.400 emplois en Bretagne<br /> <br /> <br /> <br /> Les emplois disparaissent. Les familles sur qui la malédiction des licenciements s'abat, doivent affronter les problèmes quotidiens avec la baisse de leurs revenus et le déclassement.<br /> <br /> <br /> Pendant qu'on abat des emplois sur l'autel de la compétitivité internationale et que l'on fait gonfler le nombre de chômeurs, on vote à l'assemblée l'allongement de la durée de cotisation pour<br /> que ceux qui ont encore un poste de travail en bavent un peu plus , et faire en sorte que d'autres galèrent plus longtemps encore à la recherche d'un travail. On équilibre le budget des caisses<br /> de retraite en siphonnant les fonds de l'assurance chômage.<br /> <br /> PROSPÉRITÉ ET OPULENCE POUR LES 1%, PRÉCARITÉ POUR LE PLUS GRANDS NOMBRE.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Article complet ici<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br />
Répondre