Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 19:06

Une preuve accablante : le cas "France Telecom"...

 

 

Rappel des épisodes précédents : Guillaume Garot veut mettre en place à la Mairie de  Laval, l'expérimentation (pourtant facultative) de l'évaluation des fonctionnaires voulue par M. Sarkozy dans le cadre de la RGPP, transcrite dans le décret du 29 juin 2010 et la circulaire du 6 août 2010. Guillaume, député mal noté, a témoigné de l'injustice des évaluations. Un médecin du travail, Christophe Dejours, a exposé les dangers de l'évaluation individualisée des performances. Mais le départ précipité de Georges Tron, inspirateur du décret, rend bien délicate l'application de ses oeuvres à la mairie de Laval.

 

Rappelons tout d'abord que ce sont les socialistes qui ont fait exploser le ministère des PTT pour donner le change à l’europe ultra libérale. Nos collègues fonctionnaires qui ont débuté au sein du ministère des PTT et qui tentent aujourd’hui de survivre dans des entreprises privatisées dénommées « Orange France Télécom » et « La Poste », ont subi, au gré des alternances politiques, le modèle de management de ces entreprises, avec pour corollaire le cortège de catastrophes humaines que l’on connaît, en particulier au sein d’Orange France Télécom.

 

Cette entreprise a mis au cœur de sa gestion des ressources humaines la pratique de l’évaluation individualisée. Les chercheurs, les spécialistes de la médecine du travail ont pu analyser les effets de l’introduction de l’évaluation au mérite dans cette entreprise ; les constats sont convergents, accablants et dramatiques. L’usage de cette pratique a totalement délité le corps social de cette entreprise, généralisé la concurrence entre les agents, détruit les solidarités collectives, considérablement affaibli les mécanismes de défense sociale. Au point que cette situation s’est traduite par une vague de suicides.

Il ne faut pas s’y tromper. Ce sont ces mêmes méthodes, inspirées par une même logique, qui fondent le dispositif généralisé d’évaluation appliqué à l’ensemble de la fonction publique. Il faut désormais tirer toutes les leçons des drames humains connus à « Orange France Télécom » !

 

C’est pourquoi nous refusons avec la plus grande fermeté l’expérimentation voulue par Guillaume Garot.

 

 

 

 

à suivre...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vecteur Libre et Indépendant - dans Evaluitude
commenter cet article

commentaires

andré de changé 07/06/2011 20:20



On a plus d'échos de démissions d'adjoints de gauche ?


Ce qui signifie qu'il n'y a peut être pas d'adjoints de gauche ?


Ce projet anti-fonctionnaires pour les asservir politiquement en est la preuve: La ville de LAVAL est à droite .






garotetsarko 07/06/2011 20:12



i


 


 


 



















grandgarotron 06/06/2011 20:58



Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir s'exprimer clairement, d'avoir une culture historique inébranlable, de se répandre en argumentations solidement étayées, d'être intelligent
et intelligible, de démontrer à tous les beaufs combien ils le sont pour le plus grand désespoir de l'humanité qui a tant besoin d'être éduquée par de supérieurs esprits.
Convictions socialistes, vous avez dit ? Il y a très longtemps ?
Du temps d'avant qu'on soit...employés municipaux !
Une simple et naïve question : quelle différence existe-t-il entre Garot et Jaurès ? Si quelque esprit éclairé pouvait y répondre...



un repenti 04/06/2011 23:32



Nous découvrons à cette occasion que Guillaume Garot, sous couvert de l'apparence bonhomme d'une personnalité politique locale
cohérente, sympathique, fidèle à ses principes et à ses convictions, est un personnage bien plus complexe et déroutant qu'il n'y paraît.



kann 04/06/2011 23:30



 Un seul mot  d'ordre:


dehors 


Remboursez, baissez nos impôts !