Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 18:58

 

L'ENGRENAGEengrenage

 

 

Rappel de l'épisode précédent : Guillaume Garot veut mettre en place à la Mairie de Laval, l'expérimentation (pourtant facultative) de l'évaluation des fonctionnaires voulue par M. Sarkozy dans le cadre de la RGPP, transcrite dans le décret du 29 juin 2010.

 

 

La circulaire du 6 août 2010, publiée par les services de M. Hortefeux, alors ministre de l'Intérieur, organise l'entretien d'évaluation auquel Guillaume Garot veut vous soumettre.

 

Cet entretien est bien une évaluation :

   

garde-a-vueLa procédure très formaliste rappelle en tout point celle de la vieille notation (5 pages de la circulaire expliquent les délais, les notifications, les recours, etc…) ; elle relève de l'usine à gaz, et non plus de l'entretien spontané, de l'évènement convivial, de l'échange sympa…

 

"D'une façon générale, l'entretien professionnel se définit comme étant un moment d'échanges et de dialogue entre l'agent et sa hiérarchie permettant d'établir et d'apprécier rétrospectivement la valeur professionnelle du fonctionnaire évalué".

 

Pour les contractuels, pas d'évaluation ! Ainsi, le Directeur Général adjoint chargé du pôle Ressources (qui regroupe notamment les finances et la DRH) ne sera pas évalué !

 

"En revanche, sont exclus de l'expérimentation :

- les fonctionnaires stagiaires,

- les agents non titulaires…"

 

Le Maire, c'est à dire le pouvoir politique, pourra toujours compléter l'avis du chef de service direct…

 

"Le compte-rendu de l'entretien qui doit être établi par le supérieur hiérarchique direct sera ensuite visé par l'autorité territoriale qui pourra, le cas échéant, y porter toutes observations complémentaires".

 

cartoons-panthere-rose-11


Vous serez directement victimes des méthodes de travail qui ont cours à la Mairie de Laval deplabyrintheuis l'arrivée de M. Garot : tergiversations, non prise en compte des propositions des  services, processus décisionnel labyrinthique relevant seulement de 2 ou 3 élus et  très long à aboutir, difficultés à obtenir la validation des dossiers, flou sur les objectifs municipaux, réponses souvent très laconiques aux demandes des services, restriction des moyens parfois les plus élémentaires…

langue-au-chatEt tous ces obstacles seront occultés lors de votre entretien alors même que la circulaire stipule :

 

"L'entretien professionnel porte, dans un premier temps, sur les résultats obtenus par l'agent au regard des objectifs qui lui avaient été fixés et, dans un second temps, sur la définition des objectifs pour l'année à venir. Doivent également être évoqués la manière de servir de l'agent, les acquis de son expérience professionnelle, le cas échéant ses capacités d'encadrement, ses besoins de formation et ses perspectives de carrière".

 

Vous serez pris au piège et servirez de bouc émissaire à certains élus parfois promphamster cage1ts à se dédouaner sur les services…

Quant à la "manière de servir", quoi de plus subjectif à évaluer ?! 

 

Cet entretien-évaluation sera déterminant pour les avancements. Ce sera la fin de l'avancement d'échelon à l'ancienneté minimum pour tous, acquis essentiel obtenu par les luttes de nos collègues aujourd'hui en retraite :

 

"En ce qui concerne l'octroi d'avancement d'échelon à l'ancienneté minimale, il est fonction à la fois de critères liés à l'ancienneté et à la valeur professionnelle. En conséquence, le compte-rendu de l'entretien professionnel doit servir de base en ce qui concerne l'appréciation de la valeur professionnelle visée à l'article 78 de la loi du 26 janvier 1984".

 

Il en sera de même pour les avancements de grade à la promotion interne :

 

"Pour la constitution des listes d'aptitude relative à la promotion interne, les articles 39 et 76-1 de la loi du 26 janvier 1984 rappellent qu'elles ne peuvent être dissociées de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents, lesquelles font également l'objet de l'entretien professionnel et de son compte-rendu. Ce dernier devient  donc en ce sens un des outils de l'établissement des listes d'aptitude".

 

podiumEt très vite, le futur régime indemnitaire traduira cette "évaluation" :

 

"L'appréciation de la valeur professionnelle pourra, enfin, se révéler utile pour apprécier les résultats d'un fonctionnaire soumis à un régime de prime de type prime de fonctions et de résultats prenant en compte les résultats".

 

Ce sera l'individualisation des rémunérations, la prime au mérite, à la tête du client !

A nos collègues qui se croiraient de bons professionnels et qui penseraient trouver là une juste reconnaissance, nous leur disons : ATTENTION !

 

Le pouvoir politique a ses propres critères ! les amis, le parti, la famille… sont parfois des qualités décisives pour avancer et obtenir un bonus… Et, en ce cas, un "savoir être" qui nous choquerait dans la vie de tous les jours, n'empêche pas forcément une belle carrière…

 

 

à suivre…

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> <br /> C'est bien vrai.<br /> <br /> <br /> Virer les deux et vite.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> ça fait un peu tache !!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> J'en connais un qui a voulu faire un entretien un peu musclé dans un hôtel de New-York …<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
É
<br /> <br /> Savoir être un écrivain reconnu en faisant travailler un nègre.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Savoir être bon joueur de foot et encourager la prostitution d’une mineure<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre