Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 21:43

Mériter plus pour gagner plus...

Les voeux du maire au personnel municipal avaient lieu jeudi 10 janvier 2008 à la salle polyvalente, devant une majorité de retraités.

Les mêmes phrases creuses, la même brosse à reluire beaucoup plus insistante en cette année électorale, l'égrenage des services en essayant de ne pas en oublier, le prêche moralisateur de M. Troadec (qui a toutefois avoué qu'il "aimait se faire plaisir..."), de maigres applaudissements, des absences remarquées et significatives d'agents devant recevoir une médaille, l'annonce par d'Aubert du câblage de la Ville, comme au temps d'UPC, le "développement durable" et les "économies d'énergie", alors qu'il avait supprimé le service qui s'en occupait lors de la réorganisation de 1998... Bref, ce fut un remake des 12 années précédentes, avec une louche de promesses électorales, plus à destination de l'électeur potentiel que du fonctionnaire.

Qu'en retenir ?

D'Aubert a tenté d'éteindre l'incendie allumé par son patron Sarkozy au sujet de la suppression des 35 heures : ce qu'il a oublié de préciser, c'est qu'une décision nationale de remise en cause du temps de travail s'appliquerait automatiquement à la mairie de Laval.

D'Aubert a annoncé la "refonte rapide du régime indemnitaire" en y introduisant la notion de mérite appuyée sur l'évaluation. C'est là un revirement complet par rapport à leurs affirmations quant à l'absence de lien entre évaluation, avancement de grade et d'échelon, et modulation du régime indemnitaire. Qui perdra, qui gagnera, à vous de deviner ! En fait, venant après la dernière augmentation de 30 euros obtenue pour les catégories C (alignement demandé par les syndicats sur le régime de Laval Agglomération), c'est vouloir rapidement reprendre d'une main ce qu'il a dû accorder de l'autre pour assurer d'urgence un équilibre budgétaire très précaire.

La prise de position politique et insistante du directeur général des services, Jean-Jacques Delory, en faveur du candidat d'Aubert : "Je vous souhaite mes voeux de réussite dans TOUTES vos actions en 2008". On se souvient de sa présence remarquée à la réunion de l'UMP le soir des élections législatives du 10 juin 2007. C'est la première fois qu'un directeur général des services de la mairie de Laval manifeste un engagement politique aussi net en faveur de l'employeur. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je vous trouve un peu sévère avec Jean-Jacques DELORY. Certes il a servi le Système d'Aubert avec zèle et la cérémonie des voeux en aura été l'ultime démonstration. Mais au fond il ne s'est pas renié, il a été recruté parcequ'il était de droite et  il  le reste. Je pense que sa prise de position publique indique qu'il a trouvé un point de chute pour l'après 9 mars 2008, dans ces conditions il lui est plus facile de tenir sa position.<br /> Le cas de certains membres de l'entourage à M. d'Aubert est beaucoup plus critique. Il s'agit de ceux qui après été serviles sous la gauche au point de coller et de faire campagne, ont été tout aussi serviles vis à vis de d'Aubert. D'Aubert n'a d'ailleurs pas été ingras avec eux, leurs reniements multiples auront été grassement payés parfois par d'étonnante promotion.
Répondre
B
Les masques sont tombés au soir de la cérémonie des voeux. Le mensonge grossier à propos de l'évaluation est aujourd\\\'hui connu de tous. Jean-Jacques Delory avait lui-même confirmé que l'évaluation n'avait aucun lien avec les avancements et le montant du régime indemnitaire, le soir des voeux il a dit strictement le contraire.Le cabinet qui a effectué la formation à l'évaluation avait lété tout   aussi affirmatif : jamais au grand jamais le contenu de l'entretien d'évaluation n'aurait d\\\'incidence sur la feuille de paye.Les gogos qui ont cru en cette fable en sont pour leur frais.Heureusement, dans quelques semaines, les 13 années de cauchemar seront enfin terminées et leur évaluation avec.
Répondre
M
J'ai moi aussi été surprise de la prise de position de Jean-Jacques Delory. Ce faisant, il n'est peut-être pas dans son rôle, et l'on pourrait penser qu'il s'interdit ainsi de travailler avec une autre équipe municipale. En fait, je pense qu'il n'y attache plus d'importance car il a désormais assuré son avenir professionnel grâce à ses réseaux professionnels et à la réelle solidarité qui existe entre les cadres de haut niveau de la FPT. François d'Aubert aurait pu conserver ce cadre de valeur qui souhaite orienter sa carrière vers la direction d'une intercommunalité car ce sont les structures d'avenir de nos collectivités. Laval Agglo lui revenait pourtant de droit. Dommage.
Répondre
D
J'ai été très choquée des propos militants qu'à tenu M. Jean-Jacques Delory lors de voeux. Il n'a pas à être partisan à ce point. Il eut été plus élégant de sa part de témoigner d'un minimum de neutralité face à un public qui est très loin de partager ses opinions politiques.<br /> Certes nous savons qu'il a intérêt à ce que les choses ne changent pas. Il devrait alors payer son eau, son gaz, son électicité, un loyer, son chauffage, le crédit d'une voiture, son essence, son téléphone, son agenda électronique, son micro portable. Bref, il devrait réapprendre à payer des factures, ce que tous les employés municipaux font tous les mois et avec de plus en plus de difficultés...
Répondre
E
C'est fou ! Faire autant d'études pour finalement aussi peu de résultats.<br /> Finalement, il n'a pas d'imagination aucune mobilité d'esprit, uniquement des idées fixes, des lubies, des marottes. <br /> En somme, rien de génial qui donne l'envie.<br /> Vivement qu'il se barre et tout son aréopage de cire pompes avec.<br /> Nous lui souhaitons "UNE TRES MAUVAISE ANNEE ELECTORALE"
Répondre