Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 11:23

 

 

 FO a été censuré par d'AUBERT !

  

 VOICI CE QUE VOUS NE LIREZ PAS

 dans le n° de novembre de LAVAL-MUNICIPAUX (LAM…)

 __________________

 

 Régime indemnitaire : revalorisation pour tous !

  

FO a dénoncé, à plusieurs reprises, la différence de régime indemnitaire à fonction et grade équivalents entre agents de la mairie de Laval et de la Communauté d’Agglomération Lavalloise (Laval-Agglo), alors que le Maire et président s’est engagé à ce que celui-ci reste identique dans les deux collectivités.

 C’est d’ailleurs sur ce motif que le vendredi 6 octobre 2006, le maire de Laval a présenté une « délibération instituant » une indemnité de fonction et de résultat pour tous les agents relevant du cadre d’emploi des « administrateurs territoriaux ».

 Un seul agent fut concerné, il s’agit bien évidemment de notre directeur général des services qui a fait valoir l’égalité de traitement  qui prévaut entre les agents de la ville de Laval et les agents de la Communauté d’Agglomération Lavalloise pour réclamer la même indemnité que celle attribuée à son homologue de la CAL. Parce que FO a révélé « le pot aux roses », il a dû se « contenter » de 500 € par mois au lieu des 1600 € par mois qu'il comptait bien s'octroyer.

 Le 1er octobre dernier, Monsieur D’Aubert a octroyé aux seuls agents de la CAL une augmentation de leur  régime  indemnitaire. Quant aux agents de la ville de Laval… on les dédaigne.

 Nous exigeons, pour les agents de la ville de Laval, l’augmentation générale du régime indemnitaire (selon le principe appliqué à notre DGS il y a un an et les engagements de Monsieur D’Aubert.)

 Nous avons également appris, récemment, que des agents s’étaient vus octroyer une prime mensuelle substantielle sans réelle explication et justification de l’administration pendant que d’autres attendent depuis plusieurs mois la simple application du droit et de leur droit à la NBI accueil.

 C'est intolérable ! Ces manœuvres de l’administration participent à la propagation du climat délétère ressenti  par une majorité d’agents au sein des services de la ville de Laval.

  Le sentiment de mépris de l’employeur vis à vis des salariés de la ville de Laval ne fait que s’accroître avec de telles pratiques.

 

  Tout augmente, même le mépris vis-à-vis des agents territoriaux de la ville de Laval, sauf les salaires !

 ____________


 Ce texte gênait manifestement M. d'Aubert :

 il a décidé que vous ne deviez pas en avoir connaissance.

 Dans ce cas, il n'hésite pas à manier les ciseaux de la censure !

 Mais depuis, la revendication de Force Ouvrière a partiellement abouti…

  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Attention votre sablier n'est pas à jour : aujoud'hui dimanche 02 décembre 2007, il ne reste plus que 99 jours avant les valises de FRANCOIS D'AUBERT et son système qui dure depuis 30 ans : 1978 - 2008 celà suffit !<br /> Je vous invite également à prendre connaissance de la note de FABIENNE BUCCIO n°2007-11-ADAE 92 qui risque de faire beaucoup de bruit et de dégâts dans les CONTRATS PUBLICS de la Mayenne...il faudrait l'envoyer en recommandé express à BRISARD, LE LAY et compagnie...
Répondre
S
Pour qui M. d'Aubert nous prend-il ? nous avons le droit d'être informés et de nous faire notre opinion nous-même. Votre texte était très bien. Il y a des vérités qui sont bonnes à dire !
Répondre
A
Anastasie a toujours exercé sur d'Aubert un magnétisme tel qu'il ne sait pas y résisté. Sa grâce, son charme, son esprit si subtile le transporte...<br /> <br /> Cet attachement irrépressible pourrait lui être fatal comme au temps du romantisme, il faut se méfier d'un amour trop ardent, il aveugle celui qui en est l'objet. A moins que dans son cas, ce soit la rage, la haine qui l'emporte.<br /> Mais amour et haine ont toujours été deux sentiments intimement liés.<br /> S'il ne vous avait pas, il s'ennuyrait furieusement !
Répondre