Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 18:30

Lire la revue de presse

Manifestement, M. d'Aubert comptait bien pouvoir faire financer les ouvrages d'assainissement pluvial sur le budget annexe de l'assainissement, alimenté par les redevances des abonnés, et non sur le budget général financé par les impôts dont la baisse est un des thèmes préférés de la municipalité d'inspiration très libérale.

Le Préfet et le TPG devaient laisser faire. Pour beaucoup d'autres intervenants, ce sujet était "trop technique...", et il aura fallu la vigilance d'un simple citoyen abonné, ayant une certaine expérience de la gestion municipale, pour que ce coup fourré tombe à l'eau.

De fait, après l'annulation des budgets 2003, 2004 et 2005 par la justice, les réactions municipales sont quelques peu désordonnées. L'entourage de M. d'Aubert ne cache pas qu'il mise avant tout sur le caractère complexe et très technique du dossier pour décourager les journalistes locaux. "De toutes façons, ils n'y comprendront rien", ricanait un proche du maire au lendemain de la publication des jugements annulant les 3 budgets, "et leur capacité d'investigation est un peu limitée...".

Précisons tout d'abord qu'en droit administratif (contrairement au droit pénal), l'appel n'est pas suspensif, et après avoir fait traîner ce dossier pendant plusieurs années, M. d'Aubert sait bien qu'il ne peut plus jouer la montre.

Aussi, ces derniers jours, il décidait de disposer des fusibles.

Son adjoint, le Dr Gicquel, s'est vu obligé de monter au créneau en se répandant sur les ondes de Radio France Mayenne (journal de 8h00) et dans les colonnes de Ouest France (30 novembre 2006) de propos stupéfiants : "La réglementation sur laquelle le magistrat a fondé son jugement date de 1967, elle est obsolète...". Une loi, une réglementation n'est jamais obsolète : elle est en vigueur jusqu'à ce qu'elle soit abrogée ! M. d'Aubert et son entourage ont là une bien curieuse conception de l'Etat de droit. Après tout, M. d'Aubert est député depuis 1978 et donc législateur. Il a été secrétaire d'état au budget. Il était donc bien placé pour faire modifier la loi. De plus, ses amis du gouvernement s'efforcent actuellement d'empêcher les sénateurs de mettre en place une taxe «pour la collecte, le transport, le stockage et le traitement des eaux pluviales», dans le cadre de la discussion parlementaire de la nouvelle "loi sur l'eau" en faisant valoir la «complexité» de sa mise en oeuvre.

Et M Gicquel d'annoncer que les travaux à venir seront financés selon le même procédé illégal : bel exemple de non respect de la chose jugée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je vous invite à écouter cette bande annonce, qui mérite toute la publicité nécessaire : http://www.dailymotion.com/video/xrskr_sarkozy-hongrois-chez-les-gaulois
Répondre
L
Lette ouverte au député virtuel FRANCOIS D'AUBERT !<br /> Au nom de la transparence dans la gestion de l'argent public, pourriez vous rendre public vos revenus actuelles tirés de vos mandats électoraux et autres :<br /> - Maire de la Ville de Laval : combien<br /> - Président de la Communauté d'Agglomération : combien<br /> - Ambassadeur Iter : combien<br /> - Retraite de parlementaire : combien<br /> - Retraite des différents poste ministériels : combien<br /> - Présidence du Label Boeuf Fermier du Maine : combien<br /> Qui paie vos déplacements lors de vos différentes casquettes : exemple la voiture de la ville de Laval pour le meeting de Sarkozy à Laval, avec chauffeur municipale : qui paie ?<br /> Voilà la vraie transparence dans la gestion publique !<br /> Qui va payer les milliers d'amuses queules qui vont être consommés en janvier à toutes les occassions : LAVAL SPECTACLES;;;<br /> Qui paie vos collaboratrices formelles ou informelles à votre disposition : Marie Cécile Morice à la Mairie de Laval, chantal choplain à la mairie d'Evron, .....
Répondre
E
A moins de 7 mois des électiond législatives je propose de mettre la notoriété de mon blog au service d'une cause de salubrité publique :<br /> FAIRE BATTRE D'AUBERT et sa clique en juin 2007 et aux municipales et canctonales de 2008 sur toutes les communes et canton de la Mayenne du domaine de sa circonscription...<br /> J'invite tous les contribuables et citoyens à m'adresser : au format word des textes,avec photo si nécessaire, et je les publierai avec le nom de l'auteur sur mes deux blogs principaux.<br /> Pour me les adresser : touatieric@yahoo.fr <br />  <br /> Nous devons utiliser ces 7 mois pour démonter le système AUBERT et compagnie, et ainsi le renvoyer dans sa chaumière du Vii ème arrondissement de Paris...
Répondre
Y
Effectivement, vous avez raison, cet article est dithyrambique et franchement incompréhensible  !<br /> http://fr.news.yahoo.com/061201/226/5auex.html
Répondre
L
Je vous conseille d'aller jeter un coup d'oeil sur la propagande d'aubert sur yahoo.actualités, en page pays de loire...celà vaut son poids de conneries...<br /> L'éditeur : Laval Agglo...<br /> On veut faire croire aux internautes que Laval est devenue le Silicon Valley du Monde...on croit rêver...
Répondre