Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 17:39

 

Attendez-vous à ne pas en savoir plus…


 
Ce que M. le Maire va vous dire…

 

M. le Maire organise 4 réunions pour présenter les "contraintes auxquelles la ville est confrontée, rechercher la meilleure adéquation entre les moyens dont elle dispose et la réalisation des projets prioritaires", "pour vous présenter la réorganisation des services municipaux".

 Puisqu'il a oublié toute concertation ou information avec les organisations syndicales sur le sujet, et que leurs responsables ont découvert ces réunions comme vous, en ouvrant l'enveloppe du bulletin de paye, nous avons décidé de lui donner une petite leçon de communication.

 Les envoyés spéciaux du Vecteur Libre et Indépendant ont donc assisté à sa première réunion, celle tenue devant les personnels du CCAS le vendredi 7 novembre à 13h 30, à l'auditorium. Voici notre reportage.

Appuyé sur une présentation Power-Point, M. le Maire a rappelé les circonstances difficiles qui ont suivi son élection, les bureaux laissés vides par son prédécesseur, l'arrivée du nouveau DGS le 21 juillet.
Puis ce furent les mauvaises nouvelles (départ du 42ème RT) et la découverte (qui n'en était pas une pour le Vecteur !) de l'état lamentable des finances de la ville :

une dette de 1583 € par habitant (contre 1131 € dans les autres villes identiques), qu'il faudra 54 ans pour résorber, une hausse de 6,5 M € des dépenses de fonctionnement depuis 2006, la crise financière et 66% des emprunts contractés à taux variable, etc…

Sous les titres "Une équipe au service des lavallois", "un projet en marche", "bien vivre au quotidien", "renforcer l'attractivité de Laval", "plus de solidarité", le Maire a décliné son bilan des 6 premiers mois et son projet politique.

En vrac : défendre l'hôpital (mais il s'y prépare un plan de 157 licenciements), les illuminations (qui, cette année, pourraient être en direct sur… France 3), le festival des 3 éléphants (en fait à mettre au bilan de d'Aubert), tempo d'été, les "récrés-fruitées" dans les écoles, un projet éducatif local, faire des 50 ha du 42ème RT une "nouvelle vitrine de Laval", l'éclairage du pont, des cyberespaces, la réhabilitation des Pommeraies et des Fourches, etc…

 Un plan de redressement financier est annoncé selon 3 axes :

- la mobilisation des partenariats (Etat, Région, privé, associations) avec développement du mécénat ;

- une "maîtrise très stricte des dépenses au niveau des services" ;

- l'augmentation massive des impôts en 2009.

Puis sous le titre "Ressources humaines : le défi à relever" :

- "développer les parcours professionnels", avec la mobilité, le Droit Individuel à la Formation, la volonté de réduire l'emploi précaire, notamment en supprimant les "horaires atypiques et fractionnés" (M. le Maire est même prêt à faire faire le ménage de son bureau dans la journée, quand il est sorti…). D'une façon générale, pour résorber l'emploi précaire, il s'agit de mettre en œuvre la recherche d'un complément de temps de travail dans d'autres services. Tout se fera "au cas par cas",

- développer la communication et la circulation de l'information avec le retour d'un journal interne,

- "l'harmonisation des horaires des différents services",

- "favoriser le dialogue social", avec la mise en place d'une "charte du dialogue social" et d'une "boîte à idées" (celle mise en place par d'Aubert est comme neuve…).

 

La boîte existe déjà, reste plus à trouver que les idées... 







Pour ce qui concerne l'organigramme…

Le calendrier est le suivant :

- 4 ème trimestre 2008, le dialogue avec les agents en 4 réunions,
- en décembre, un CTP,
- 1er trimestre 2009, organisation des directions puis organisation de chaque direction selon un "projet de service", et de façon à "renforcer la cohérence de l'organisation des services".

5 nouveaux services prendraient en compte les objectifs municipaux :
- la démocratie locale,
- la lutte contre les discriminations et pour l'égalité des sexes,
- service partenariat associatif,
- direction des affaires culturelles,
- service gestion de proximité.

Puis, point essentiel du propos du maire et du DGS, "organiser la mobilité des agents"…
Promis, juré, des vacances de poste seront désormais diffusées. Les 10 cas de mobilité intervenus jusque là étaient des reclassements internes pour raisons médicales.
Enfin le DGS tient beaucoup à la notion de "gestion prévisionnelle des vacances (congés annuels)". Un système de pré-inscription serait mis en place dans les centres de loisirs pour gérer par avance le travail des agents…

AMBIANCE...



En sortant, les agents étaient manifestement déçus et restaient sur leur faim. "Nous n'avons rien appris de plus", dit une aide à domicile. "On attend toujours…" souligne un agent du CCAS.

 L'impression générale pour l'avenir, c'est la poursuite des 6 premiers mois du mandat, tant dans le dynamisme que dans l'approche des problèmes. Est-ce rassurant ?

 Et comme l'article du Vecteur Libre et Indépendant informant de la mise à l'écart des syndicats a semé le trouble dans l'entourage du Maire, une réunion avec eux a été décidée en catastrophe pour le 14 novembre au matin.

  

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
"J'ai trouvé aussi que les agents avaient peur de poser des questions. Je serai très prudente sur ce que nous réserve l'avenir."<br /> Quoi de plus normal quand on est face à son employeur de ne pas poser les questions qui fachent ?<br /> Un derapage et c'est le blame assuré !<br /> Le doux rêve de l'alternance continue ... Dans la continuité des méthodes du passé !
Répondre
R
C'est la crise nous dit-on ...<br /> Curieusement, voilà qu'on donne plus de 70000 euros au 6 par 4 !<br /> Nous sommes très sensibles au fait que Laval doit avoir une salle de musiques actuelles; mais est-ce vraiment necessaire de donner autant d'argent en periode de disette à une structure aussi improbable ?<br /> D'un coté, on fait tout pour fermer une  discotheque qui cartonne; de l'autre, on donne l'argent à une structure au bord du gouffre et qui ne brille pas franchement pour son professionnalisme !<br /> A moins d'aimer le travail réalisé par une poigné de benevoles qu'on n'aura pas à payer !<br /> On est impatient de connaitre la suite de la politique culturelle de Laval; avec un peu de chances (et d'imagination), on pourrait avoir un macumba à Laval ? La ville l'attirera avec un million d'euros (en subvention)  et tous les avantages !<br /> Une structure qui fera encore pschiiitttt dans cinq ans ...<br /> A la santé des contribuables ...<br /> GAROT = D'AUBERT : même combat !
Répondre
R
Notre bon maire a un curieux sens de la defense !<br /> Grace à son soutien, les catastrophes et les suppressions de postes et de services atteignent un niveau inégalé...<br /> Même D'Aubert, pourtant très à droite, n'aurait jamais imaginé en faire autant ...<br /> Si on reçoit autant de soutien de notre bon maire pour les années à venir, on va finir par regretter Francois d'Aubert.<br /> Franchement, il était plus drôle et moins "faux-cul" !<br /> PS : si on pouvait rouvrir la discotheque municipale le matin, ca serait sympa ... Pourquoi ne pas compenser avec le musée des sciences ? Eventuellement fermer le vieux chateau ?
Répondre
T
pourquoi ne pas mettre un forum sur le site de la ville avec une rubrique "boite à idée" ainsi tous les Lavallois pourraient s'exprimer.
Répondre
G
J'ai cru comprendre que les pourront donner leur idées de manière anonyme dans la fameuse boite ! Je vois d'ici la tête des i"dées" quand approcheront les CAP d'avancement !
Répondre