Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 16:42

A la veille des élections du personnel,

  Ne pas confondre

 dialogue social et "concertitude",

 CTP et "débats participatifs" !

 
Dès le 7 novembre, c'est à dire dès le lendemain des élections paritaires, le maire engage une série de 4 réunions avec le personnel municipal pour vous parler des "contraintes auxquelles la ville est confrontée, rechercher la meilleure adéquation entre les moyens dont elle dispose et la réalisation des projets prioritaires", "pour vous présenter la réorganisation des services municipaux".

 Les organisations syndicales ont découvert ces réunions et leur calendrier en même temps que vous, en ouvrant l'enveloppe du bulletin de paye !

Les syndicats n'ont aucune information sur la nouvelle réorganisation, pas même des orientations. Par des indiscrétions, nous savons seulement que les changements vont être très importants et la mobilité largement utilisée.

 En fait, la municipalité tente de passer par dessus la représentation syndicale pour mettre en œuvre ses projets. Ne vous y trompez pas : les réunions directes avec les agents, sans les syndicats, ne sont pas une vraie concertation. Qui oserait prendre la parole et s'opposer à l'employeur et ses cadres dans ces réunions, s'il n'est pas un représentant syndical ?

 Ce dialogue direct est un leurre. Ce sont là "4 meetings" pour donner l'illusion d'une concertation avec le personnel. Au nom des difficultés budgétaires, tout est à craindre. N'oubliez pas que 63 % des dépenses de fonctionnement sont la "masse salariale". N'oubliez pas que la municipalité a avoué, le jeudi 23 octobre, à 9h 27 : "il y a trop de personnel".

  

Aussi, le personnel doit manifester avec force sa détermination à se défendre et son refus de ces mauvaises pratiques :

  en votant massivement le 6 novembre
pour donner aux organisations syndicales les moyens de défendre pendant 6 ans tous les personnels municipaux !

 en votant Force Ouvrière
car dans la situation actuelle, il faut élire des représentants libres et indépendants du pouvoir municipal !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
"il est bien que le maire dialogue directement avec les agents."<br /> Un vrai dialogue social de proximité où les employés sont face à leur employeur !<br /> Quel chouette rapport de force ...<br /> "la municipalité de gauche sera toujours aux côtés des salariés "<br /> Saint-Guillaume vous soutient dans vos préavis de licenciement ... Pardon vos mutations; vous saurez trouver force et appui !
Répondre
U
Moi non plus j'irai pas. Je ne suis pas au CTM, et  en ce qui me concerne la convocation est en dehors de mes heures de travail.Si on veux m'annoncer de la rigueur, hé bien faudrait déja qu'ils balaient devant leurs portes  ( réceptions, restaurants, voyages,  etc. )Pourquoi les agents du CTM sont ils convoqués sur leur temps de travail ? Il y a donc 2 poids et 2 mesures dans cette mairie ! Et par la même occasion qu'en est il de cette prime D'Aubert pour les agents qui s'occupent des illuminations ? Elle est toujours perçue ? Si oui de combien est elle ? Et par qui ?
Répondre
B
Je n'y assisterais pas à ces réunions car :- c'est de la poudre aux yeux, pour faire un simulacre de démocratie et de concertation à coup de Slides Powerpoint réalisés par Monsieur Boyer, pour nous expliquer un gèle des salaires et des conditions de travail dégradées.- C'est une attaque faite à la représentativité syndicale. Monsieur Garot veut faire sans les syndicats (alors qu'on les aura mandaté juste avant à travers des élections démocratiques pour nous représenter), et bien nous les fonctionnaires on fera sans lui.Avant de faire de telles réunions, l'équipe Garot devrait réviser son droit du travail, et elle apprendrait alors que ce qu'elle fait est illégal. La Mairie de Laval n'est pas le collège Sainte-Thérèse
Répondre
M
Pourquoi avoir peur de ces réunions ? il est bien que le maire dialogue directement avec les agents. C'est vrai qu'il aurait dû rencontrer les syndicats ou leur écrire personnellement pour expliquer sa démarche, mais il a dû être mal conseillé. Il faut avoir confiance, car la municipalité de gauche sera toujours aux côtés des salariés. Plusieurs élus (j'en connais une dizaine) sont militants ou anciens responsables de la CFDT (les statuts empêchent le cumul d'une responsabilité cédétiste avec un mandat politique, et c'est très bien, mais l'esprit reste le même et c'est l'essentiel), et nous pouvons donc avoir confiance dans leurs projets. Attendons pour critiquer.
Répondre
M
Ces grands messes aboutissent rarement à des décisions favorables au personnel. Tout est évoqué, et son contraire, ce qui permet ensuite d'affirmer que les agents "ont été concertés". Souvent, les agents ressortent en disant dehors ce qu'ils auraient voulu dire dedans mais qu'ils n'ont pas osé exprimer. De toute façon, en cas de problème professionnel ou relationnel, ce sont les syndicats qui nous soutiennent, pas les élus. Les sourires, les poignées de mains, le "venez me voir si vous avez un problème" avec ensuite une secrétaire qui fait barrage pour un rendez-vous, ce n'est pas "respectueux".
Répondre