Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 13:58

La vie municipale lavalloise semble devenue un long fleuve tranquille.

L'élection de Guillaume Garot, voici déjà 2 mois, est incontestablement un facteur de sérénité. Ce qui frappe les esprits, c'est la grande capacité de travail du nouveau maire et sa présence, qualités d'autant plus nécessaires que tous les dossiers, toutes les archives de l'Hôtel de Ville ont été emportés par les hommes de d'Aubert, sans aucune réaction de la part des dirigeants de notre administration.

A cette attitude pitoyable de la part des responsables municipaux sortants, répond donc une alternance exemplaire qui est la manifestation d'une démocratie apaisée, propice à l'institution du respect dont le nouveau maire a fait sa marque pour les 6 années à venir.

 Pour les nouveaux élus, adjoints et conseillers délégués, c'est l'heure de l'apprentissage des questions municipales et des dossiers, qu'ils abordent avec beaucoup de bonne volonté et le désir de bien faire. C'est aussi l'heure de découvrir l'état préoccupant des finances communales, dont l'ampleur devrait être mise en évidence par un prochain audit. De fait, de nombreuses dépenses que les services souhaitent engager sont aujourd'hui bloquées, et chacun doit comprendre que c'est là une nécessité car, manifestement, le budget 2008, préparé sans aucune concertation ni aucune réunion de travail avec la plupart des services, et voté sous d'Aubert, est parfaitement virtuel et essentiellement fondé sur des effets d'annonces électorales.
 
Dans les services précisément, les affaires courantes sont la priorité ; l'heure est à l'attente. "L'attentisme", précise même une responsable pour décrire l'état d'esprit des agents.
 
Aussi, comme le disait récemment un autre cadre : à la mairie, depuis 2 mois, on se croirait en août.

Et pourtant, l'activité syndicale ne faiblit pas, même si elle ne transpire pas encore au grand jour.
 

Depuis quelques semaines, nous sommes en effet contactés par des agents de différents secteurs, qui nous exposent des problèmes que nous pensions ne plus rencontrer. D'abord avec incrédulité, puis, devant l'évidence, avec résolution, nous avons
été amenés à en faire la collecte que nous publions aujourd'hui dans un premier chapitre du "livre noir de la nostalgie". Incroyable mais vrai, le Système d'Aubert et ses méthodes sont encore en place dans quelques "poches".
 

Le respect attendra encore un peu…


Aïssa
est animateur depuis 20 ans. Très impliqué sur le terrain, d'un professionnalisme reconnu par tous, jamais malade, toujours sur la brèche dans un métier qui lui plaît, il a dû subir une opération du dos, et donc quelques semaines d'arrêt. Il reçoit alors une lettre de la DRH, en date du 25 avril 2008, lui demandant de se soumettre à
 
une contre-visite, ce qu'il accepte bien volontiers, d'autant que les médecins auront tous la même position sur sa situation. Mais la lettre en question contient des menaces tout autant inutiles que vexatoires : "A défaut de respecter l'obligation de se soumettre à cette contre-visite, je vous rappelle que le versement de votre rémunération sera interrompu et qu'une sanction disciplinaire est susceptible d'être engagée à votre encontre".

 Belle démonstration de "respect", héritée directement de l'époque d'Aubert. La DRH ne s'est même pas donnée la peine d'en modifier une virgule. Hé, Aïssa, de quoi tu te plains ? En plus, ils auraient pu aussi te tutoyer…
 

Vieilles habitudes et vieux tableaux…



Au musée, pas facile de se faire payer les heures sup ! et le personnel a dû se battre encore ces derniers jours contre les petits chefs en place. Heureusement, l'adjoint au personnel, Jean-Yves Lefeuvre, est intervenu favorablement.

Les heures seront payées ou récupérées au choix des agents.
 
Pas facile non plus d'y prendre un jour de congé pour un évènement familial… La compréhension, la bonne volonté, le respect, ça ne doit pas perturber le planning !

Au musée toujours, Annie se bat depuis 3 mois pour empêcher sa mise au placard, sous couvert d'une pseudo-réorganisation dont le CTP, malgré la demande officielle des représentants du personnel, n'a pas eu à connaître. Pas facile à vivre ! Heureusement, des nouveaux élus sont réceptifs à la situation. A suivre…  


Poses-toi là et bouges plus !



Monsieur N. va devoir être reclassé. Il se retrouve nommé d'office sur un poste non choisi pour lequel les responsables de la DRH lui ont écrit, en résumé, "c'est ça ou rien !". Là encore, l'adjoint au personnel a dû exiger des rédacteurs de la lettre qu'ils rajoutent un paragraphe aimable lui précisant qu'il pourra postuler sans problème dès qu'une vacance lui convenant se présentera.
 

Fausses notes dans le respect…



C.L. subit toujours la hargne de son chef de service, ce qui la rend malade : elle a déjà eu 42 jours d'arrêt depuis septembre 2007 et doit toujours subir des remarques désobligeantes. Le respect est en route, mais la pente doit être forte…

 


Evaluation, piège à cons !



Surprise d'agents de certains services convoqués pour leur "évaluation" ! il en est ainsi à la bibliothèque municipale. Manifestement, certains croient encore que les agents s'évaluent avec des "petits ronds" et des "petites croix" dans des cases…
En fait, les partenaires sociaux ont rencontré le nouveau maire, et, bien évidemment, un nouveau système plus respectueux, plus simple et plus juste sera mis en place dans quelques mois.
Mais, chuttt !!! ne dites rien. Laissez-les faire leur évaluation. Ils sont un peu comme dans le film "Tandem", où un animateur de jeu radiophonique, dont l'émission est supprimée, continue sa tournée de ville en ville parce que personne n'a eu le cœur de le lui annoncer…



 

A la tienne !  
 


Les agents des services techniques demandent des bouteilles d'eau. Le 23 avril 2008, des responsables de la DRH leur adressent une note consternante affichée au CTM à l'intention des dizaines d'agents de la voirie et des ateliers municipaux. Ils ne nient pas l'obligation qui leur est faite de mettre à disposition des agents de l'eau potable (article R 232-3 du code du travail), mais ceux-ci devront désormais se contenter de "deux
fontaines à eau " installées "au centre technique municipal près des vestiaires" (alors même qu'auparavant ils avaient l'interdiction d'y remplir des bouteilles pour raison d'hygiène). Les agents partis toute la journée en chantier n'auront donc plus de bouteilles d'eau (sauf "en cas de canicule"). A quelle municipalité convient-il d'attribuer cette décision ? Faut-il en croire la note signée par le nouveau maire-adjoint ? ou est-ce une décision qui était en fait "dans les tuyaux" du Système d'Aubert ?
 

Droit de grève : une lecture un peu particulière à la bibliothèque municipale ?


Lors d'une réunion de service à la bibliothèque, le 22 avril 2008, le chef a décidé la mise en place de nouvelles dispositions pour les jours de grève. Voici l'extrait du compte-rendu :

"Jours de grève : à l'avenir, on demandera à tous les agents présents d'annoncer dès le matin s'ils seront gréviste l'après-midi, de façon à permettre une organisation de fonctionnement qui respecte aussi bien le droit des agents grévistes que l'intérêt des usagers".

On dirait du Darcos !
 
C'est là une atteinte à la liberté constitutionnelle du droit de grève, et ce peut être reçu comme une tentative d'intimidation envers des collègues grévistes. Vous n'avez aucune obligation à vous déclarer gréviste au préalable (nous ne sommes pas dans les transports !), et vous avez le droit de changer d'avis en cours de journée. Refusez de répondre à ce genre de question !

Nous sommes donc obligés de nous interroger : de qui émane cette initiative ? 3 possibilités nous viennent à l'esprit :

- 1/ nous passons très vite sur la 1ère : nous n'envisageons pas un instant que la nouvelle municipalité PS-PC-Verts-Société civile soit à l'origine de cette mesure, surtout l'année de la commémoration des 40 ans de mai 68…

- 2/ Ce peut être un acte militant : la Directrice Générale adjointe de ce secteur est la responsable UMP de la Mayenne pour la fonction publique, et peut-être favorise-t-elle là une expérimentation en milieu naturel…

- 3/ Ce peut être une initiative personnelle du chef de service, celui-là même qui veut poursuivre l'évaluation ou qui avait soufflé dans l'oreille de d'Aubert, pour son programme électoral, qu'il fallait ouvrir la bibliothèque le dimanche en ayant recours à des étudiants…

Faites-vous votre opinion !


Mémoires d'Outre-tombe


Surprise pour Mme L. Elle avait fait l'objet d'une sanction sous d'Aubert. Elle a saisi le Tribunal administratif de Nantes, faisant valoir l'irrégularité manifeste de l'application de la sanction. Et le 10 avril, soit 1 mois après les élections, elle reçoit un mémoire de Me Marchand, l'avocat de la clique d'Aubert, daté du 5 mars 2008 : incroyable ! Ainsi, 4 jours avant leur défaite, d'Aubert et ses sbires n'avaient rien de mieux à faire que de rédiger des mémoires contre un agent municipal.

FO a immédiatement répondu aux attaques de la Ville. Guillaume Garot hérite là d'un contentieux dans lequel il n'est pour rien.

Mme D. sera devant le Tribunal administratif de Nantes le 14 mai 2008 pour faire valoir ses droits : retrouvera-t-elle face à elle l'avocat désigné par d'Aubert, qui, lors d'une précédente audience, lui avait dit publiquement qu'elle avait "de mauvaises fréquentations", comprenez par là : les syndicats ?  

Christian se bat depuis plusieurs années pour défendre son emploi de cadre contre des réorganisations successives qui visaient à le mettre au placard. Sa dernière affaire est aujourd'hui devant le Conseil d'Etat.

Le 3 mai 2008, il ouvre sa boîte à lettre et y découvre un mémoire de la Ville de Laval, bizarrement non daté. N'aurait-il pas été rédigé, et inspiré après les élections municipales par des caciques du Système d'Aubert encore en place ? C'est là un singulier acharnement.

NBI



Toujours rien en vue pour la "NBI accueil" et pour le maintien de l'égalité entre les régimes indemnitaires de la Ville et de l'Agglo. Rien non plus pour assainir les "primes électorales" distribuées à quelques uns par le Système avant son naufrage.
 



Réussite = bravo, mais nomination = toujours le refus !



 G.L. est dans l'animation avec 13 ans d'expérience. Il réussit le difficile concours d'animateur territorial, mais le Système d'Aubert refuse de le nommer. Il en perd le bénéfice et doit le repasser. Il est de nouveau reçu, fait rarissime ! Toujours un refus de nomination. Le changement de municipalité lui redonne espoir, mais c'est sans compter avec les responsables de la DRH. Le 30 avril 2008, il reçoit une lettre particulièrement scandaleuse (avec référence "affaire suivie par M. Chesneau"):

"C'est avec beaucoup de regret qu'il ne sera pas possible d'accéder à votre demande de nomination malgré le sérieux et la bonne volonté que vous démontrez sur le poste de catégorie C que vous occupez".
 


Comme c'est bien enveloppé ! quand on sait comment les amis du Système d'Aubert se sont promus, y compris dans les jours qui ont précédé les élections, on se dit qu'ils ne manquent pas de culot pour oser rédiger de telles réponses à des agents méritants.


 

Comme un canard sans tête


le Système d'Aubert fonctionne toujours notamment à la tête de la direction des Ressources Humaines, avec les mêmes méthodes, les mêmes formules méprisantes, dans un travail de sape savamment orchestré par quelques nostalgiques.
 
Ce qui n'a pas changé non plus, c'est que Gérard
Chesneau utilise toujours la voiture de la ville, avec l'essence de la ville, la carte péage de la ville pour rentrer tous les jours chez lui près du Mans. Il est pourtant redevenu directeur. Pourquoi ce traitement particulier (d'autant qu'il ne se déplace pas pour des astreintes) ? Rappelons que les magistrats de la Chambre régionale des Comptes ont condamné cette pratique qui aurait donc dû cesser.


Récemment, un ancien élu UMP confiait : "Ce qu'il faut, c'est créer les conditions pour que les syndicats s'attaquent à la nouvelle municipalité avec la même ardeur qu'ils nous ont combattus pendant 13 ans. Nos amis s'y emploient…"

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agglo comprend pas... 18/05/2008 18:26

Je suis très surprise de ne pas avoir encore vu dans la Gazette des communes une annonce pour le recrutement d'un DGS à Laval Agglo. C'est d'autant plus surprenant que le poste est vacant, il n' y a donc pas de difficulté à le pourvoir, Bonet est parti depuis décembre 2007, il faut simplement le remplacer...J'espère, et je me pince, qi'ils ne vont pas garder le DGS par intérim actuel...Celui qui a mangé à tous les rateliers de tous les régimes, qui a plongé la tête jusqu'au cou dans toutes les auges qui se présentaient à lui pour assurer son avenir et pour peu qu'elles soient de nature à lui procurer du pognon...Il y a des limites à l'indécence, il faut savoir couper les branches pourries avant qu'elles ne contaminent toput un arbre.Aidez nous à nous libérer d'un tel individu, PS sous le PS, UMP sous l'UMP et aujourd'hui en train de négocier un nouveau virage...Ca suffit, nous n'en pouvons plus. Faites quelque chose pour éclairer les nouveaux élus. Dites leur que ce type est un traite, qu'il n'est pas digne de leur confiance.

Partisocialiste 18/05/2008 11:06

Je sais pas si Garot est un bosseur mais en tout cas il aurait mieux fait de se retenir avant d'apporter son soutien pour la candidature de Royal à la direction du PS.Avec Royal candidate PS en 2012, on est sur d'avoir Sarkozy encore 5 ans.

glou glou 17/05/2008 09:11

La droite nous enlève le pain de la bouche au niveau national, la gauche nous enlève la bouteille d'eau du gosier ! on est mal barrés !

changementdedirection 16/05/2008 11:15

Est ce que cette annonce concernerait la ville de Laval :http://www.lightconsultants.fr/Pages/Apps/DetailJob.asp?IDJob=605&IdMenu=5Le changement dans l'organisation serait-il ENFIN, en marche avec GAROT ???

Flagornerie 15/05/2008 00:07

Deux mois pour pondre un article aussi leche-botte :  "Ce qui frappe les esprits, c'est la grande capacité de travail du nouveau maire et sa présence"Cette phrase me fait penser à un article de Paris-Match sur Sarkozy