Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 11:46

Culture : FO réclame depuis 10 ans la nomination d'un vrai directeur des affaires culturelles.

 

  undefined

La liste de M. d'Aubert déclare (dans le Courrier de la Mayenne du 6 mars) que la création d'un poste de directeur des affaires culturelles serait une "politisation de la culture par la gauche", une "menace pour la liberté", une "contrainte administrative", un "embrigadement bureaucratique", une "volonté de reprise en main des acteurs lavallois", une "main mise politique conditionnant les subventions", etc...C'est la reprise de la conception très singulière de la culture de M. d'Aubert, il ressassait déjà cette même chanson dans le Figaro en 1983.  

 

Ce sont là autant d'insultes envers les fonctionnaires territoriaux qui sont de vrais professionnels, honnêtes et dotés d'une éthique.

 

Rappelons les faits : en 1998, d'Aubert a lancé une opération visant à l'élimination de délégués syndicaux et du directeur de la culture. Ces fonctionnaires ont été mis en surnombre, puis réintégrés par la justice après une dure procédure. Cette opération contre des fonctionnaires était une première en France depuis 57 ans.

 

Le directeur de la culture ayant retrouvé un poste ailleurs, il n'eut pas de successeur.

Pas de directeur de la culture, cela permettait d'une part à l'adjointe au maire, Catherine Fayal, de tout diriger, d'autre part à quelque ambitieux de faire son trou. Et c'est la même Catherine Fayal, qui est, avec son éventuel successeur, Didier Pillon, la signataire du communiqué de la liste d'Aubert contre la création d'une direction culturelle.

Actuellement, cas unique en France, les services culturels sont rattachés à une "Direction des services à la population", véritable fourre-tout où l'on retrouve aussi bien le service du courrier, la fourrière animale, l'état-civil, la police municipale, etc…

 

Deux conservatrices de musée successives, de grandes compétences, sont parties, écoeurées.

 

Aussi, pour FO, les recrutements d'un directeur de la culture et d'un conservateur de musée sont prioritaires.

 

Quant à la "main mise"…

 

M. d'Aubert est bien mal placé pour parler de "main mise" sur la culture. Voici un bel exemple de ce qu'il a fait en ce domaine :
undefined
Laval avait, depuis 17 ans, un salon de la BD qui était exemplaire, grâce à une association dynamique et sympathique. C'est précisément pour "mettre la main" sur cette manifestation que d'Aubert a recruté son président dans les services municipaux le 1er septembre 2006, faisant voler en éclat ce club de bénévoles.

Résultat pas de salon de la BD en 2008.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vase de Soisson 06/03/2008 20:45

Gwénaël Blin était un excellent professionnel, un excellent directeur de la culture. D'Aubert l'a congédié comme un valet de façon honteuse en 1998.Gwénaël Blin a du reconstruire toute sa carrière et sa famille en a souffert cruellement. Pour cela d'Aubert â déjà été condamné par le tribunal administrative.Dimanche prochain, il y aura réparation. Les urnes vont à leur tour condamner d'Aubert !

Lucien 06/03/2008 16:49

Catherine Fayal à la culture c'est comme si Derbré faisait du déco patch (ptdr)

marie-josé 06/03/2008 16:05

Je suis scandalisée par les propos des amis de M. d'Aubert qui semblent ignorer qu'un fonctionnaire agit en fonction d'une éthique professionnelle. C'est un véritable langage de guerre civile. Toutes les grandes villes (y compris UMP !) ont une direction des affaires culturelles.M. d'Aubert préfère le bricolage, comme avec Laval-Spectacles qui nous a laissé un trou toujours inexpliqué de 53 000 euros. Il faudra bien que la vérité éclate un jour ! et le responsable de cette structure n'était pas un fonctionnaire !

Laval Spectacles : nos sous sont où ? 06/03/2008 13:37

Et on ne parle plus des détournements de fonds de LAVAL SPECTACLES, de MEREAU, des CHEQUES SANS PROVISION mis en évidence par le TRESOR PUBLIC, des remboursements de 50 000 € qu'il manquait dans les comptes du bras armé culture de D'AUBERT : LAVAL SPECTACLES....Il faudrait remettre en première ligne les courriers du Trésor Public concernant les chèques sans provision de MEREAU, sous la direction de FRANCOIS D'AUBERT.....la CULTURE SELON D'AUBERT....et le rapport interne qui mettait en évidence les frais de bouches, de boissons, de cocktails pris en charge par LAVAL SPECTACLE.....