Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat FO des municipaux de Laval
  • : Blog du syndicat FO des municipaux de Laval
  • Contact

Le Système...

 

transition

D'un Système à un autre Système...
La décentralisation : ils ne vous disent pas tout !
Les urnes parleront dans :
urne

Recherche

Contacts

Directeur de publication du blog:
Loïc Réveille,
Secrétaire du syndicat FO des municipaux de Laval
Siège : 94, rue de Rennes 53000 Laval
Tél : 0243534226
Mail : fo@mairie-laval.fr
hébergement : Overblog
Contact overblog

Archives

5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 17:59

Copié-collé

 

François d'Aubert a attendu la publication du programme de Guillaume Garot pour pouvoir y piquer quelques idées. Ceci explique sa diffusion bien tardive (le 1er mars, soit 8 jours seulement avant le scrutin…).

 

Décryptage

 

Pour le reste, le programme de M. d'Aubert, c'est, selon son habitude, une accumulation de promesses, avec le récolement et l'appropriation de tout ce qui se fait sur Laval quels qu'en soient les acteurs et les auteurs, afin d'impressionner les électeurs lavallois.

 

En fait, de nombreuses actions réalisées ou futures relèvent de l'initiative privée, de l'agglomération, du Conseil général, du Conseil régional, du Centre hospitalier, des organismes HLM, etc…

D'autres promesses figurent plusieurs fois, ou ont été dupliquées d'un quartier à l'autre.

Selon les calculs de collègues bien au fait des finances municipales, l'ensemble de ces promesses nécessiteraient 3 mandats (18 ans) et non 1 (6 ans) pour une réalisation totale.

 

D'autres projets sont tout simplement naturels sur une ville de la taille de Laval.

 

En fait, selon nos experts, c'est 3 ans sans aucun projet nouveau, et entièrement consacrés à la remise à niveau de l'existant, qui seraient nécessaires, au vu de l'état de délabrement du patrimoine municipal (bibliothèque, salle polyvalente, bibliothèque du musée, écoles, gymnases, toilettes publiques, véhicules de service, trottoirs…).

 

Chômage

 

Le faible taux de chômage, paradoxalement, n'est pas un signe de bonne santé, car, à Laval, il repose pour beaucoup sur 2 phénomènes :

 

1/ le départ des jeunes vers d'autres villes ;

 

2/ la précarité, le temps partiel non choisi, l'intérim dont la Mayenne est la championne de France.

 

D'ailleurs, 2 amis de M. d'Aubert, M Favennec à Mayenne et Mme Angibaud à Château-Gontier qui se présentent aux élections municipales dans ces 2 villes, contestent le bilan des équipes sortantes en invoquant le départ des jeunes comme principal motif du faible taux de chômage.

 

Chères études

 

M. d'Aubert se vante de la présence de 4000 étudiants. Mais il reste très discret sur le coût très important de la scolarité dans les écoles d'ingénieurs privées qu'il a fait venir à Laval.

 

François d'Aubert fait les trottoirs

 

Il aura suffit que Guillaume Garot annonce qu'il inscrira parmi ses priorités la réfection des trottoirs pour que M. d'Aubert annonce l'accroissement de 50 % des crédits pour ce poste.

Très efficace, Guillaume Garot !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires